Retrouvez vos dernières infos assurance et banque

GPS et radars : qu'est-il possible de savoir et de partager ?

Un radar automatique s'apprête à flasher une voiture

Les GPS n'ont plus le droit de signaler la position exacte des radars, mais la Justice vient de confirmer (septembre 2016) que le partage d'informations entre conducteurs sur les réseaux sociaux reste toléré. Petit guide d'utilisation.

En seulement quelques années, la technologie des GPS s’est emballée et les réformes du code de la route se sont enchaînées. Depuis 2012, les "avertisseurs de radars” sont interdits en France.

A l’heure ou la Cour de Cassation vient tout juste de rendre un jugement permettant le partage d’information sur les réseaux sociaux (septembre 2016), qu’avons-nous le droit de faire ?

Coup de frein sur les alertes radars

Les GPS et applications mobiles n’ont pas le droit d’indiquer la position exacte des radars, c’est la loi. Mais les GPS ont contourné l’interdiction en proposant des "aides à la conduite" où les emplacements des radars ont été transformés en "zones de danger ".

La plupart des dispositifs ont été mis à jour automatiquement, mais pour certaines applications, c’est à vous de faire la manipulation. Quant aux "avertisseur de radars", ils sont rigoureusement interdits, entrainant jusqu’à 1500 euros d’amende et un retrait de 6 points sur votre permis !

Septembre 2016 : on n’arrête pas le partage

Si la loi de 2012 interdit les "dispositifs" indiquant la position des radars, le code de la route n’empêche en aucun cas les automobilistes de s’informer et de communiquer entre eux. Les bons vieux appels de phares ne sont pas sanctionnés, ni les forums et réseaux sociaux, sur lesquels certains internautes s’informent de la position de radars et de contrôles. Une tolérance confirmée en septembre 2016 par la Cour de Cassation.

Les conducteurs n’hésitent pas à prévenir les autres des aléas de la route : nid de poule, objet sur la chaussée, mais aussi "présence de force de l’ordre" ! Le législateur semble aujourd’hui s’accommoder de ces méthodes. Les automobilistes français font décidément preuve d'une solidarité à toute épreuve… Mais la meilleure façon d'éviter le flash est encore de respecter les limitations de vitesse !

Et pour rouler l'esprit encore plus tranquille, n'oubliez pas d'avoir une assurance auto en règle lorsque vous prenez le volant !