Retrouvez vos dernières infos assurance et banque

Journée sans voiture à Paris : est-ce l'avenir des capitales ?

Une rue sans voiture avec uniquement des piétons en plein Paris

Alors que Paris organise sa deuxième « Journée sans voiture », de plus en plus de grandes villes dans le monde s’intéressent à des projets urbains repoussant la voiture hors leurs murs. Le tout piéton serait-il l’avenir des capitales ?

Les grandes villes se mettent au pas...

Des centres villes fleuris où seul le chant des oiseaux se fait entendre, des cyclistes heureux respirant un air pur que fendent des bus électriques… Depuis des dizaines d’années, des penseurs urbanistes travaillent à donner une réalité à ce futur qui replacerait l’habitant (et non la voiture) au cœur de la construction des villes.

Finies les places de parking, adieu les stations essence, bye-bye les grandes artères multivoies ! Copenhague a ouvert la danse dans les années 60 en favorisant les espaces piétonniers. Depuis 2003, Londres a instauré un péage urbain limitant son trafic intramuros, tandis qu’Helsinki développe un fabuleux réseau de transports en commun électriques. Et la France dans tout ça ?

La France passe au vert

Les grandes villes de l’Hexagone rejoignent aussi, petit à petit, la révolution du « sans voiture ». Paris prévoit un centre « semi-piétonnisé » d’ici 2020 et sa mutation a commencé avec la fermeture en 2016 de la voie Georges-Pompidou sur les berges de Seine. Dans le même temps les modes de transports alternatifs sont développés, comme le vélo en libre-service Vélib'.

Strasbourg, Nantes et Bordeaux ont elles déjà bien amorcé leur révolution puisqu’elles se placent même dans le top 10 des villes les plus « bike-friendly » au monde selon le site Wired. La France ne revendique pas encore de ville 100 % piétonne - comme Pontevedra en Espagne – mais le rôle de la voiture dans les transports quotidiens citadins est remis en cause, chaque jour d’avantage.

En attendant la révolution totale des transports, n’oubliez pas de prendre une assurance auto si vous continuez de circuler à 4 roues !