Retrouvez vos dernières infos assurance et banque

Petit lexique auto pour (enfin) comprendre votre garagiste !

Un garagiste essaye d'expliquer à un homme les réparations qu'il doit entreprendre sur sa voiture

Votre voiture fait "cric", "prrrt" puis "clac-clac-clac" et ne démarre plus ? Votre garagiste tente de vous expliquer les origines de ce tintamarre. Mais allergique à la mécanique, vous avez du mal à suivre son exposé ? Alors voici un petit lexique auto pour décoder le jargon (parfois) des mécanos ! 

Les bougies

Les bougies d’allumage méritent un petit contrôle tous les 30 ou 50 000 kilomètres. Si votre moteur a des ratés ou n’a plus de pêche, elles peuvent en être à l’origine. Avec un peu de pratique, du courage et la bonne clé, il est même possible de changer une bougie seul. Mais attention à utiliser le bon modèle : il en existe de nombreux !

Les plaquettes de frein

C’est ce qui rend efficace le freinage de vos freins à disque. Autant dire qu’il ne faut pas attendre qu’elles soient usées ou sifflent pour les changer ! Repousser un changement, c’est freiner moins bien, prendre des risques pour sa sécurité, et endommager les disques… Ce qui n’est plus du tout le même tarif ! Tous les 40 000 km, attendez-vous à avoir à changer vos plaquettes de frein. 

Le joint de culasse

Cette petite pièce assure l'étanchéité de la culasse. Dis comme ça, cela semble une bricole... mais s’il est défectueux, le joint de culasse peut entraîner une casse moteur ! Alors en cas de signe de fatigue (fumée blanche, tendance à chauffer) mieux vaut ne pas trop attendre pour le changer même si cette réparation est assez coûteuse... 

Le parallélisme

Il s’agit de s’assurer que les roues du véhicule sont pile poil à la bonne place. Si ce n’est pas le cas, vous allez perdre en tenue de route, vos pneus vont rapidement se détériorer et vous risquez même de vous déporter légèrement plutôt que de filer tout droit. Après un choc, contre un trottoir par exemple, si vous observez une usure anormale des pneus, c’est que le parallélisme est faussé. 

Le filtre à particules (FAP)

Le FAP sert à réduire les émissions de particules. Il se nettoie tout seul, mais il faut penser à le changer entre 80 000 et 150 000 km selon les modèles. S’il pose problème, un voyant s’allume sur le tableau de bord pour indiquer que le moteur est à la peine. Le signe qu'il est temps de rendre une petite visite à votre garagiste !

Les courroies 

Il en existe plusieurs sur une voiture. On peut citer la courroie d’accessoires qui relie, comme son nom l’indique, la poulie du moteur à différentes accessoires essentiels comme la pompe à eau ou l’alternateur. Il y a aussi la courroie de distribution qui assure la synchronisation des soupapes et des pistons du moteur. Toutes deux sont à vérifier régulièrement pour éviter de gros pépins. Le mieux est de veiller à les remplacer si cela n’a jamais été fait !

Bielles, pistons et vilebrequin

Actionné par la combustion du carburant, les pistons montent et descendent. Chaque piston est relié au vilebrequin par une bielle. Ce sont ces trois éléments qui permettent de changer l’énergie du carburant en mouvement de rotation, c’est le cœur du moteur. Ce qui signifie aussi que leur endommagement n’est jamais bon. Couler une bielle, vous connaissez l’expression ? Dû à un problème de lubrification, le « coulage de bielle » nécessite la dépose du moteur (sortir le moteur du véhicule) et le contrôle du vilebrequin. 

La durit

Une durit est un petit tuyau en caoutchouc qui sert pour la circulation des liquides dans le moteur. Si elle a une fuite, mieux vaut rapidement la changer. Certes, ce n’est pas plaisant de payer quelques centaines d’euros pour un bout de tuyau mais cela peut vous éviter d’en « péter » une au milieu de la nuit, sur une route de campagne, pour cause de véhicule lui aussi fumant !

Vous n’êtes pas certain ce ce que vous dit votre garagiste ? Pensez au service gratuit Allo Mécano, pour tous les assurés AXA ! Un expert d’AXA contactera votre garagiste afin de s’assurer que les réparations envisagées sont justifiées et conformes aux prix du marché. Si besoin, AXA négociera même votre devis à la baisse. C'est aussi ça l'assurance auto avec AXA !