Retrouvez vos dernières infos assurance et banque

Voiture de collection : bonne ou mauvaise idée ?

Une voiture de collection est en panne et poussée par des hommes.

Depuis quelques années, le marché des voitures de collection connaît un véritable engouement. Si les prix s’envolent pour certains modèles, quelques marques et véhicules demeurent abordables. Voici un petit récapitulatif des avantages et inconvénients de l’achat d’une voiture de collection.

Les avantages de la voiture de collection

Une voiture est dite de collection lorsqu’elle est âgée de 30 ans au minimum. Posséder et conduire une telle voiture, c’est d’abord le plaisir d’être au volant d’un véhicule au passé souvent prestigieux, à la ligne inédite et au design délicieusement rétro. Ces voitures offrent des sensations qu’il est difficile de retrouver chez leurs homologues d’aujourd’hui. Conduire les cheveux dans le vent une Ferrari 250 California de 1961 ou une Porsche 550 Spyder comme celle de James Dean demeure un privilège...

Si le choix est souvent d’abord affectif, il s’agit aussi d’un investissement financier qui peut s’avérer rentable avec le temps. Récemment, une 2CV a trouvé acquéreur pour 70 000 €, tandis qu’une Mercedes SL 300 Papillon estimée à 420 000 € a été cédée pour 513 000 €. Sportives, GT, berlines ou coupés, il est possible de réaliser une plus-value à la revente.

Enfin, grâce à la carte grise de voiture de collection, le contrôle technique n’a lieu que tous les 5 ans, contre tous les 2 ans pour un véhicule ordinaire. Pour disposer de cette carte, il faut simplement vous procurer une attestation de la Fédération française des véhicules d’époque (FFVE). Celle-ci coûte 50€.

Les inconvénients des voitures de collection

Principal inconvénient : il est souvent impossible de rouler tous les jours avec une voiture de collection. Vous devez donc disposer d’un autre véhicule pour vos déplacements quotidiens. Par ailleurs, la carrosserie et le moteur étant anciens et donc fragiles, vous devez prévoir un budget conséquent pour l’entretien et les éventuelles réparations. Si votre voiture est très ancienne, ou si la marque a cessé d’exister, il est difficile de se procurer des pièces de rechange. Pas facile donc de la maintenir en état de marche,  sauf si vous êtes un bon bricoleur ou si vous avez un ami garagiste !

Généralement, le coût des réparations est très élevé puisque vous ne pouvez pas vous adresser à votre garagiste habituel. Adhérer à un club ou une association permet toutefois de se constituer un réseau pour trouver les pièces rares ou le spécialiste de la marque. En outre, ce type de voiture émet encore beaucoup de CO², car les normes environnementales n’étaient pas aussi drastiques à l’époque. Conduire une voiture aussi polluante peut heurter vos convictions écologistes...

Enfin, n’oubliez pas que vous devez souscrire une assurance auto, même si votre voiture ne sort jamais de votre garage !