L’entretien de votre véhicule

Pour prolonger la durée de vie de votre auto, consommer moins et garantir votre sécurité, votre voiture doit être correctement entretenue.
Quelles sont les principales révisions et comment ne rien oublier ?
Check-list des points importants pour bien entretenir votre véhicule.

  • Entretenir son vehicule

    Tous les mois, l'entretien auto essentiel

    - Vérifiez les niveaux (liquide de refroidissement, de lave-glace, de frein, huile).

    - Contrôlez la pression des pneus et vérifiez leur état d'usure.

    - Surveillez vos balais d'essuie-glaces pour garder une bonne visibilité.

    Le bon réflexe : le matin, lorsque vous quittez votre parking ou votre place de stationnement, regardez sous la voiture. C'est le meilleur moyen de détecter une fuite !

  • Entretenir son vehicule

    À chaque saison, un entretien auto adapté

    Vous devez adapter l’entretien de votre véhicule en fonction des saisons.
    - L’hiver : vous allez rouler par temps de pluie, de neige ou de verglas. Optez pour un lave-glace adapté. Vérifiez l’état des essuie-glaces, l’usure et la pression des pneus, la batterie, le liquide de refroidissement, les feux et le chauffage. Dans certaines régions, il est utile de s'équiper de pneus neige. En cas de problème sur les routes enneigées, la garantie assistance de votre assurance auto vous permet d’être pris en charge rapidement (par exemple avec un remplacement du véhicule, ou une intervention de dépannage en moins d’1 heure).
    - Au printemps : enlevez les pneus neige et lavez la carrosserie.
    L’été : faites contrôler la climatisation et préparez votre départ en vacances (vérifiez les niveaux, la pression des pneus, l’éclairage...).
    À l’automne : avant l'arrivée du froid, contrôlez la pression des pneus et les niveaux.

  • Entretenir son vehicule

    Tous les ans ou tous les 10 000 km

    Chaque année, votre voiture doit être contrôlée par un professionnel. Plusieurs opérations sont effectuées.
    - Une vidange. Il s’agit de changer l’huile du moteur et de contrôler l’état des filtres (huile, carburant, air). 
    - Un contrôle de l’état des disques et plaquettes de freins.
    - Une vérification des niveaux (liquide de refroidissement, lave-glace...).
    - Un contrôle de la pression des pneus.

    Ne négligez pas ce rendez-vous. Un moteur mal entretenu s'encrasse et se dégrade plus rapidement. Résultat : il est moins performant et consomme plus !

    Notez également que si une réparation a été mal effectuée par votre garagiste, vous pouvez lui transmettre une lettre recommandée pour déclarer la mauvaise réparation et lui demander de la réaliser à ses frais.

  • Entretenir son vehicule

    Tous les deux ans ou tous les 30 000 km

    C’est la révision complète. En plus des opérations de la révision annuelle, elle comprend :
    - la purge du liquide de refroidissement,
    - la purge du liquide de frein,
    - la lubrification des serrures de portières,
    - le contrôle de l’huile de la boîte de vitesses,
    - la vérification des courroies de distribution,
    - le contrôle de la ligne d’échappement,
    - le contrôle des soufflets de transmission et des durites du moteur.

    Important: le contrôle technique obligatoire

    Le contrôle technique est obligatoire dans les six mois avant le 4ème anniversaire du véhicule, puis tous les deux ans.

  • Entretenir son vehicule

    Tous les trois ans ou tous les 60 000 km

    Vous devez changer :
    - les bougies (pour les moteurs à essence),
    - le filtre à gazole (pour les moteurs diesel),
    - la courroie de distribution...
    Ensuite, à partir de 100 000 km, il peut être nécessaire de remplacer le kit de distribution, les amortisseurs, et de contrôler les freins arrière et l’embrayage.
    Ces recommandations varient en fonction de la marque et du modèle de votre véhicule. Consultez son carnet d’entretien ou renseignez-vous auprès de votre garagiste.

    Partager cet article: 

    Cet article a été rédigé en 2015.

    Les informations présentes dans cet article ont un caractère informatif. Ces informations n’engagent pas contractuellement AXA qui décline toute responsabilité sur les décisions qui pourraient être prises à partir de ces informations.