Toutes les aides pour financer votre permis de conduire

Une jeune qui vient d'obtenir son permis de conduire

Chaque année en France, 1,3 million de candidats passent l’examen du permis de conduire. Le coût pour obtenir le précieux sésame avoisine les 1 500 €. Focus sur les principales aides pour financer votre permis de conduire.

#1. Le permis à 1 € par jour

Il s’agit d’un prêt à taux zéro d’un montant de 800 €, 1 000 €ou 1 200 € destiné à financer la formation au permis de conduire. Les intérêts sont pris en charge par l’Etat. Avant de devoir engager des frais liés à l'achat d'un véhicule, à l'assurance auto et à son entretien, cette aide est importante pour les jeunes.

Quel est l’objectif ?

  • Faciliter l'accès au permis de conduire aux jeunes, en vue notamment d’accéder à l’emploi

Qui est concerné ?

  • Toute personne de 15 à 25 ans

Quelles sont les conditions à remplir ?

  • Passer son permis de conduire (catégorie A ou B) pour la première fois
  • Ne pas en avoir préalablement bénéficié

Comment en faire la demande ?

  1. Choisissez une auto-école et une banque participant à l’opération.
    Retrouvez la liste des auto-écoles conventionnées : http://www.securite-routiere.gouv.fr
  2. Signez un contrat de formation avec l’auto-école.
  3. Rendez-vous dans la banque partenaire de l’opération pour l’examen de votre dossier.

Bon à savoir : si vous ne disposez pas de ressources suffisantes, la banque est susceptible de vous demander une caution. Sinon, vous pouvez co-emprunter avec vos parents afin de maximiser vos chances. Enfin, si vous êtes mineur, la demande de prêt doit obligatoirement être faite par vos parents.

En cas d’accord, le montant du prêt est remis à l’auto-école après l’expiration du délai de rétractation de 14 jours. Vous pourrez ensuite préparer votre examen au permis de conduire tout en remboursant jusqu’à 30 euros par mois.

#2. La bourse au permis

Il s’agit d’un dispositif mis en place par les communes pour simplifier l’accès des jeunes au permis B. Celles-ci prennent en charge une partie du coût de la formation au permis de conduire en échange d’une activité d’intérêt collectif d’une durée d’environ 50 à 60 heures.

Quel est l’objectif ?

  • Faciliter l’obtention du permis de conduire aux jeunes, en vue notamment d’accéder plus facilement à l’emploi

Qui est concerné ?

  • Les jeunes de 15 à 25 ans et plus particulièrement ceux dont les ressources sont limitées

Comment en faire la demande ?

  1. Se renseigner auprès des collectivités territoriales de son lieu de résidence
  2. Remplir un dossier

En cas d’attribution de la bourse au permis, la commune verse directement la bourse à l’auto-école. Cette somme vient en déduction du montant restant à payer. Si le prix de la formation est de 1 200 € et que la bourse au permis est de 700 €, alors il restera au candidat à régler 500 € en tout. 

#3. Autres aides pour financer son permis de conduire

Vous êtes au chômage ?

Pôle Emploi peut vous accorder une aide d’un montant maximum de 1 200 € pour passer votre permis de conduire (catégorie B). Informez-vous directement auprès de l’agence Pôle Emploi où vous êtes inscrit.

Vous êtes handicapé ?

L’Association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph) peut participer au financement de votre permis de conduire à hauteur de 1000 € maximum, sous conditions. Pour en savoir plus, contactez l’Agefiph.

Par ailleurs, certaines collectivités locales proposent des aides au financement du permis de conduire. Un bon moyen pour prendre en charge une partie du coût du permis de conduire. Renseignez-vous auprès de votre conseil régional et de votre conseil général.

A la recherche d'une assurance auto ?

Partager cet article: 

Cet article a été rédigé en 2015 et mis à jour en septembre 2016.

Les informations présentes dans cet article ont un caractère informatif. Ces informations n’engagent pas contractuellement AXA qui décline toute responsabilité sur les décisions qui pourraient être prises à partir de ces informations.