Votre vieux tacot, future voiture de collection ?
ACTU
Assurance auto
Par AXA,  le 31/08/2017 3 minutes de lecture

Votre vieux tacot, future voiture de collection ?

Il en a fait des kilomètres. Réparé, rafistolé, le tacot dont vos amis se moquaient encore hier a tant roulé qu’il est devenu « vintage ». Peut-il pour autant être classé « véhicule de collection » ? Et si oui, est-il intéressant d’en faire la demande ? Le point sur les critères, avantages et obligations !

Une voiture de plus de 30 ans

Pour être classée « véhicule de collection », une voiture doit avoir plus de 30 ans. Mais l’âge seul ne suffit pas. Le véhicule de collection se doit « de n'être plus produit et [ses] caractéristiques n'ont pas été modifiées ». La 2CV qui ronronne depuis 1960 passe donc largement la barre. Idem pour la combative petite Renault5 acquise qui passe de mains en mains dans la famille depuis 1987.

Comment obtenir la mention « véhicule de collection » ?

Le passage en « collection » n’est ni automatique, ni obligatoire. Il est obtenu en faisant une demande de carte grise portant la mention « véhicule de collection ».

Attention, une fois devenue voiture de collection, votre titine ne pourra plus récupérer une carte grise normale, sauf au prix de longues démarches au résultat incertain auprès de la DRIEE (Direction Régionale et Interdépartementale de l'Environnement et de l'Énergie).

Qu’est-ce que ça change ?

Une voiture considérée « de collection » n’est plus une « voiture d’usage ». Vous ne pouvez donc pas travailler avec, l’utiliser pour transporter des passagers à titre onéreux ou la louer. En clair, elle doit rester d’usage occasionnel.

Mais il y a des avantages à être classé « véhicule de collection ». Le contrôle technique ne doit être réalisé que tous les 5 ans. De plus, en cas d’accident, un véhicule de collection ne pourra jamais voir sa carte grise annulée, à la différence d’un véhicule classique jugé « irréparable ».

Et pour l’assurance ?

Attention, pour l’assureur, la voiture « de collection » répond à des critères différents : elle n’a pas forcément plus de 30 ans et une carte grise spécifique ; c’est simplement une voiture « rare », c’est-à-dire évaluée comme telle par votre assureur.

L’assurance collection impose des contraintes particulières selon le contrat (interdiction de prêter le volant, kilométrage annuel limité, etc.) mais elle inclut des garanties spécifiques, comme la garantie circuit (qui permet son usage sur circuit automobile). 

Profitez de votre vieux tacot, AXA vous assure !

Le contenu présent dans cet article présente un caractère informatif. Cette actualité n’engage pas contractuellement AXA qui décline toute responsabilité sur les décisions qui pourraient être prises à partir de ces informations.

A lire aussi :