Retrouvez vos dernières infos assurance et banque

Se protéger des ondes électromagnétiques dans sa maison

Un modem wifi et un téléphone portable posés sur une table

Les effets des ondes électromagnétiques sur notre santé divisent les scientifiques même si des cas d’hypersensibilité ont été reconnus par les juges. Quid de nos maisons connectées ?

Vous avez peut-être vu quelques reportages sur eux : ils s’exilent dans des grottes, ils fuient la « civilisation »… Les personnes qui souffrent d’Hyper Sensibilité Electromagnétique (HSE) disent ne plus pouvoir vivre en milieu urbain, agressés qu’ils sont par les ondes. 

La communauté scientifique partagée

Il est impossible de dire combien de personnes souffrent de ce mal qui serait générées par le Wi-fi et autres téléphones portables, principalement parce que les symptômes sont communs à bien des maladies. Ce handicap fait donc encore largement débat dans le corps médical.

Certains scientifiques réclament la création de zones blanches pour que les personnes souffrantes puissent y vivre normalement tandis que d’autres chercheurs estiment que la relation de cause à effet n’est pas établie. 

La jurisprudence tient tout de même un autre discours. Le handicap de l’HSE a été reconnu en août 2015 par le tribunal de Toulouse, ce dernier ayant accordé le bénéfice d’une allocation adulte handicapée à une personne souffrant d’électro-hypersensibilité. Une décision qui va dans le sens d’une loi votée en février 2015, qui recommande de les réduire au maximum. 

À la maison, mettez un peu de distance

Chez soi, entre le mobile, les plaques à induction, les ampoules basse consommation et les objets connectés, difficile d’échapper aux ondes ! Faut-il pour autant tout couper ? Dans le flou scientifique où nous nous trouvons, difficile de se prononcer mais si vous souhaitez diminuer votre exposition, il est possible de prendre quelques précautions.

  • Éloignez les objets dégageant des ondes des pièces où vous passez beaucoup de temps (salon, chambre).
  • Déconnectez-les quand ils ne servent pas. Par exemple, vous pouvez couper le réseau Wi-fi la nuit.
  • Si vous avez des enfants, surtout en bas-âge, évitez les objets connectés près d’eux, notamment près de leur tête. 
  • Enfin, si la multiplication des objets connectés vous donne des sueurs froides, sachez que de nouvelles technologies émergent comme le Li-fi qui fonctionne comme un Wi-fi mais dont les ondes électromagnétiques sont remplacées par de la lumière. 

De quoi regarder le futur avec un peu plus de sérénité pour votre maison, encore plus si vous avez pris une assurance habitation AXA !