Retrouvez vos dernières infos assurance et banque

Vacances : top 5 des phrases taboues une fois parti !

Un couple se dispute en voiture sur la route des vacances

Il y a des mots à ne pas prononcer une fois sur l’autoroute des vacances. Des petites phrases de doute qui vous pourrissent un voyage : « as-tu pensé à ça ? C’est bien toi qui a fait ceci… ? » Stop ! Cette année, vous ne les entendrez pas, car vous suivrez les conseils des pompiers et de la gendarmerie avant de démarrer.

N°1 : « Tu sais quoi, j’aurais dû laisser une lampe allumée, pour faire croire qu’on est là… »

Faut-il laisser les volets ouverts ou tout barricader ? Réponse de la police : un peu des deux, mon général ! On ferme les accès les plus faciles (rez-de-chaussée, garage) et pour le reste, on simule la présence avec des jouets d’enfants qui trainent dans le jardin, du mobilier d’extérieur, des volets ouverts en étage. On peut aussi installer un minuteur sur une lampe pour qu’elle s’allume automatiquement le soir venu. Une règle d’or : ne laisser aucun objet à l’extérieur qui faciliterait une effraction (pied de parasol, outils, échelle, etc.).

N°2 : « On est d’accord, c’est bien toi qui a coupé le gaz ? Je t’avais dit de couper le gaz. Non, je TE l’avais dit. »

Pour éviter incendies et ruptures de canalisations, il est conseillé de couper le gaz et l’eau avant de s’absenter. L’électricité aussi, sauf si votre logement est équipé d’une alarme ou d’un congélateur. Solution encore plus connectée, installer des détecteurs de fuites dont certains modèles vous alertent directement sur votre téléphone.

N°3 : « Tu as prévenu Cécile qu’on partait ? Je te parlais de l’autre Cécile, la voisine. »

Prévenir un voisin est vivement conseillé. En cas de voIs « déménageurs » où des voleurs vident un logement sur une longue période de temps, il pourra remarquer leur ballet, saura que quelque chose se trame et alertera la police. Il pourra aussi simuler une présence chez vous.

N°4 : « Attends, écoute le message de répondeur rigolo que j’ai mis, avec la musique tahitienne pour dire qu’on part à Bora-Bora ! »

Informer les forces de l’ordre de votre départ, bonne idée : votre logement sera sur la ronde des patrouilles. En revanche, prévenir « le monde entier » sur votre répondeur téléphonique, vos blogs et réseaux sociaux ? Très mauvaise idée.

N°5 : « J’ai rangé l’argent dans le dossier « argent » dans le buffet, tu t’en souviendras ? »

De l’argent liquide ? Des louis d’or ? Il vaut mieux le sécuriser efficacement, si possible dans un coffre en banque. Sinon, il faut au moins cacher votre magot dans un compartiment (si possible dissimulé) scellé à des murs solides et fermé à clef. Et évitez les cachettes un peu « évidentes » comme sur l'armoire ou sous le lit ! 

Enfn, on ne pouvait vous laisser partir sans même mentionner la petite phrase qui tue : « Tu as bien pensé à renouveler notre assurance habitation, n’est-ce pas ? ». A ne pas oublier pour protéger vos biens !