Inhabitation

Une clause à ne pas négliger en matière d’assurance

La clause d’inhabitation est une clause importante, notamment lorsque l’on possède une maison secondaire. Cette clause impose à l’assuré de ne pas s’absenter au-delà d’une durée généralement comprise entre 30 et 90 jours par an. Selon les contrats, ces jours peuvent être consécutifs ou cumulés. Si le nombre de jours était dépassé, l’assureur pourrait choisir de ne pas indemniser un sinistre. Concernant les résidences secondaires, il est ainsi conseillé de se rapprocher de son assureur afin d’opter pour un contrat spécifique permettant d’être parfaitement protégé en cas d’absence de longue durée.

Prendre connaissance des garanties de son contrat et de la clause d’inhabitation

Marcel et Jeanne possèdent une maison secondaire dans laquelle ils passent principalement leurs week-ends. Afin d’être parfaitement protégés même lorsqu’ils sont absents pendant plusieurs semaines, ils ont choisi d’établir un contrat d’assurance habitation adapté à leur maison de vacances.

Vous êtes intéressé par une assurance habitation ?