Incendie : nos conseils de prévention

L’été est la saison pendant laquelle les incendies sont les plus fréquents. Propriétaires et résidents doivent être vigilants et tout mettre en œuvre pour les éviter. En effet, un feu de forêt se propage très rapidement et peut faire des dégâts très importants avant d’être maîtrisé. Conseils pour mieux vous protéger.
  • Climat Entraide

    A l’extérieur de votre habitation

    • Débroussaillez les abords de votre maison.
      Ceci permet d’éviter la progression des flammes vers votre maison. Ou de limiter sa propagation si le départ de feu accidentel provient de chez vous.
      Le code forestier oblige les propriétaires à débroussailler les abords des constructions situées à moins de 200 mètres d’un espace boisé, garrigues ou maquis. S’ils ne le font pas, la commune peut le faire exécuter à leurs frais. Leur responsabilité peut être mise en cause en cas de sinistre.
    • Adaptez l’ornementation végétale au risque de feux de forêt dans les zones à risque.
      • Espacez les bouquets d’arbres de 5 mètres.
      • La hauteur des végétaux ne doit pas excéder 50 cm.
      • Insérez des éléments minéraux et des murets de clôture.
      • Débarrassez les végétaux de toutes leurs parties mortes et des éléments secs accumulés au pied.
    • Entretenez votre chemin d’accès afin que les pompiers accèdent facilement à votre maison.
    • Eloignez le dépôt de bois de votre habitation d’une dizaine de mètres. Recouvrez-le d’un toit en matériaux incombustibles et posez-le sur une dalle minérale.
    • Les jours à risque, garez votre véhicule loin de votre habitation et de la forêt, idéalement dans un garage fermé résistant au feu.
      Vérifiez que les portes et les vitres du véhicule soient fermées pour empêcher qu’une particule incandescente y pénètre.
    • Le bois utilisé pour les clôtures ou abris de jardin doit être « ignifugé » (c’est-à-dire traité pour être ininflammable).
    • Rangez les produits inflammables (peintures, solvants, bouteilles de gaz, carburants…) dans un local fermé protégé du feu.
    • Signalez votre citerne de gaz afin qu’elle soit facilement repérable par les secours.
  • Climat Entraide

    Votre habitation

    • Rendez vos constructions moins sensibles au feu : ayez toujours à l’esprit que votre maison constitue votre meilleure protection contre le feu si certains principes sont respectés.
    • Adaptez la localisation et l’exposition de votre maison au risque que représente la zone (proximité de la forêt, moyens d’accès).
    • Préférez les constructions de forme massive, cubique, et les toits à forte pente plutôt que les toits plats. Une couverture en tuiles scellées est préférable à une couverture métallique ou en fibrociment. Evitez les éléments boisés. Fermez les corniches et les trous d’aération avec un grillage dont la maille est inférieure à 1 cm² pour empêcher les étincelles de s’introduire.
    • Choisissez un revêtement incombustible. Les matériaux les plus résistants au feu sont la pierre, la brique, le stuc, le béton. Evitez le bois non-ignifugé, les matières plastiques, le crépis et les peintures à base de résine synthétique. Complétez par un pourtour minéral d’au moins un mètre, qui évitera qu’un feu de végétation basse ne vienne au contact de la maison.
    • Les gouttières et les descentes d’eau en métal sont préférables. Nettoyez-les chaque année des débris secs accumulés.
    • Equipez les cheminées de pare-étincelles et d’un volet d’obturation du conduit (trappe de tirage) manœuvrable depuis l’intérieur.
    • Pour vos fenêtres, privilégiez le double vitrage et des volets résistants au feu.
    • Les mises à feu accidentelles sont à l’origine de la moitié des incendies de forêt dont on connaît la cause de déclenchement. De ce fait, l’emploi du feu est très souvent réglementé, en particulier pour le brûlage des déchets végétaux et l’emploi du barbecue. Renseignez-vous sur la réglementation locale auprès de votre mairie.

En cas d'incendie

  • Prévenez les secours (18).
  • Ouvrez votre portail pour permettre l'accès des pompiers.
  • Eloignez le mobilier de jardin de votre maison.
  • Arrosez les murs, portes, fenêtres et le toit à l'aide d'un tuyau d'arrosage.
  • Utilisez tous les points d'eau de votre jardin : réservoir, récupérateur, piscine...