Pollution : nos conseils de prévention

De plus en plus fréquents, les épisodes de pollution ont un impact important sur la santé.
Quelles mesures prendre pour vous protéger vous et vos proches ?

Les effets d’un pic de pollution

Un pic de pollution est dû à l’accumulation de polluants dans l’atmosphère. La qualité de l’air se dégrade alors et devient dangereuse pour la santé. Cette pollution peut provoquer de nombreuses affections : irritations nasale et oculaire, difficultés respiratoires, toux, bronchite, asthme, allergies... Elle peut aussi être à l’origine de pathologies cardiovasculaires.

  • Climat Entraide

    Les précautions pour l’ensemble de la population

    Les effets néfastes de la pollution peuvent être évités grâce à quelques précautions.

    • Ne vous promenez pas en centre ville ou près des routes lorsque la circulation est intense.
    • Si vous avez des enfants en poussette, privilégiez les espaces verts.
    • Evitez de faire du sport en plein air (marche, jogging, vélo...).
    • Dans la mesure du possible, n’utilisez pas votre voiture. D’une part parce que le trafic routier augmente le niveau de pollution. D’autre part, vous serez deux fois plus exposé aux particules fines à l’intérieur de votre voiture.
  • Climat Entraide

    Conseils et bonnes pratiques si vous êtes chez vous 

    • Si vous devez malgré tout utiliser votre voiture, roulez doucement, fenêtres fermées. Evitez de laisser votre moteur tourner à l’arrêt.
    • Ne fumez pas !
    • Ne vous exposez pas à d’autres polluants : évitez les travaux de peinture et l’utilisation de produits de bricolage et d’entretien.
    • Continuez à aérer régulièrement votre logement : tôt le matin et tard le soir.
    • Consultez régulièrement les informations transmises par les organismes de surveillance de l’air.
    • Soyez vigilant : surveillez votre état général et celui de vos proches. Consultez votre médecin en cas d’apparition de symptômes tels que toux, gêne respiratoire, irritation de la gorge ou des yeux...
    • Si vous devez malgré tout utiliser votre voiture, roulez doucement, fenêtres fermées. Evitez de laisser votre moteur tourner à l’arrêt.
    • Ne fumez pas !
    • Ne vous exposez pas à d’autres polluants : évitez les travaux de peinture et l’utilisation de produits de bricolage et d’entretien.
    • Continuez à aérer régulièrement votre logement : tôt le matin et tard le soir.
    • Consultez régulièrement les informations transmises par les organismes de surveillance de l’air.
    • Soyez vigilant : surveillez votre état général et celui de vos proches. Consultez votre médecin en cas d’apparition de symptômes tels que toux, gêne respiratoire, irritation de la gorge ou des yeux...
    • Si vous devez malgré tout utiliser votre voiture, roulez doucement, fenêtres fermées. Evitez de laisser votre moteur tourner à l’arrêt.
    • Ne fumez pas !
    • Ne vous exposez pas à d’autres polluants : évitez les travaux de peinture et l’utilisation de produits de bricolage et d’entretien.
    • Continuez à aérer régulièrement votre logement : tôt le matin et tard le soir.
    • Consultez régulièrement les informations transmises par les organismes de surveillance de l’air.
    • Soyez vigilant : surveillez votre état général et celui de vos proches. Consultez votre médecin en cas d’apparition de symptômes tels que toux, gêne respiratoire, irritation de la gorge ou des yeux...

Attention aux personnes sensibles

Les recommandations ci-dessus doivent être particulièrement suivies par les personnes dites « sensibles » : personnes âgées, enfants, personnes ayant une pathologie respiratoire ou cardio-vasculaire. En effet, elles sont les premières touchées par les effets de la pollution, même quand celle-ci est à un niveau bas.
Elles doivent donc absolument éviter toute activité physique en plein air et surtout, bien suivre leur traitement médical.