Séisme : nos conseils de prévention

Un séisme ou un tremblement de terre se traduit en surface par des vibrations du sol. Il provient de la fracturation des roches en profondeur. En France, le risque sismique peut aller de très faible à moyen en métropole jusqu’à élevé en Guadeloupe et Martinique.

On ne peut agir ni sur le moment auquel il va se produire, ni sur sa puissance. La seule manière d’en diminuer les effets passe donc par la prévention, notamment les  normes de construction parasismiques et l’information des citoyens.

Les Alpes, les Pyrénées, la Provence et l’Alsace sont les régions métropolitaines où l’aléa sismique est le plus fort.

Si vous vivez en zone à risque sismique

  • Climat Entraide

    Avant - Que faire avant le séisme ?

    • Informez-vous sur le risque sismique dans votre région.
    • Faites vérifier la vulnérabilité aux séismes de votre habitation.
    • Repérez les points de coupure du gaz, de l’eau et de l’électricité.
    • Fixez solidement les appareils et les meubles lourds à l’intérieur de la maison ainsi qu’à l’extérieur.
    • Evitez de placer des objets lourds sur des étagères.
    • Repérez un endroit où vous mettre en sécurité.
    • Préparez votre plan familial de mise en sûreté (PFMS) : un outil mis à la disposition des familles exposées dans leur quotidien, à des risques naturels ou technologiques.
  • Climat Entraide

    Pendant...

      Vous êtes à l’intérieur
    • Coupez l’eau, le gaz et l’électricité.
    • Placez-vous près d’un mur porteur, une colonne porteuse ou sous des meubles solides.
    • Protégez votre tête avec des coussins.
    • Eloignez-vous des fenêtres.
    • Ne sortez pas, sauf si vous êtes au rez-de-chaussée et proche de la sortie.
      Vous êtes à l’extérieur
    • Ne restez pas sous des fils électriques ou tout ce qui peut s’effondrer (ponts, corniches, toitures...).
    • En voiture : arrêtez-vous et ne descendez pas avant la fin des secousses.
    • Dans tous les cas, restez calme, les secousses durent généralement peu de temps.

    A noter : La majorité des sinistres sont causés non pas par le séisme en lui-même mais par les chutes et projections d’objets.

    Attention : après la première secousse, méfiez-vous des répliques.

  • Climat Entraide

    … et après

    • Sortez des bâtiments et ne vous mettez pas à portée de fils électriques et de tout ce qui pourrait s’effondrer (ponts, corniches, toitures, bâtiments...).
    • Ne prenez pas l’ascenseur pour quitter un immeuble.
    • Si vous ne l’avez pas déjà fait, coupez l’eau, l’électricité et le gaz : en cas de fuite, ouvrez les fenêtres et les portes. Quittez rapidement les lieux et prévenez les secours.
    • Eloignez-vous des zones côtières, même longtemps après la fin des secousses, en raison de la survenue d’éventuels tsunamis.
    • Evitez de téléphoner afin de laisser les réseaux libres pour les secours.

La déclaration

  • Contactez votre conseiller AXA pour qu'il vous accompagne sur les premières mesures à entreprendre.
  • Déclarez votre sinistre dans les 5 jours ouvrés suivant l’événement.
  • Pour faciliter l’évaluation des dommages, prenez des photographies de vos biens endommagés et réunissez toutes les pièces justificatives en votre possession (factures, certificats de garantie, etc.). Établissez une liste complète de tous les dommages mobiliers et immobiliers subis.
  • A réception de votre déclaration, votre conseiller AXA prendra contact avec vous très rapidement afin d’évaluer ensemble les dommages.