Retrouvez vos dernières infos assurance et banque

Des conseils pour une rentrée scolaire moins chère

Pour la rentrée 2014-2015, équiper un enfant entrant en 6ème coûte 189,09 € en moyenne, soit  2,17 % de plus que l’an dernier, selon l’association Familles de France. Si on s'attache à éviter les dérapages tout en profitant des aides, la note peut être allégée.

À chaque rentrée, les établissements scolaires préparent une liste de fournitures pour les élèves. Afin d’éviter les achats superflus, le ministère de l’Éducation a élaboré « les essentiels de la rentrée », une liste de fournitures à prévoir pour écoliers, collégiens et lycéens. Elle comprend des fournitures communes à chaque niveau, comme les cahiers petits et grands formats, des feuillets perforés, des stylos à bille. Viennent ensuite s'ajouter un cahier de texte pour le primaire, un agenda pour le collège ou un stylo à plume pour le lycée.

Cette liste fait toutefois l'impasse sur les fournitures scolaires non papetières, comme les cartables ou les chaussures de sport, une dépense indispensable depuis l’entrée en vigueur des rythmes scolaires.

Jusqu’à 20 % d’économie sur internet ou sur les achats groupés

En s’inscrivant à une bourse d’achats groupés, les adhérents à une association de parents d’élèves ou même certains collèges passent leur commande directement auprès des fournisseurs et, avantage de l’achat en « gros », bénéficient de prix plus compétitifs. Profitez-en pour négocier votre assurance scolaire!

Pensez aux aides !

Pour la rentrée 2014-2015, 3 millions de foyers environ reçoivent l'allocation de rentrée scolaire (ARS), qui est versée par la Caisse d'allocations familiales (CAF) sur le compte en banque de familles modestes ayant des enfants scolarisés de 6 à 18 ans. Le montant perçu par chaque famille dépend des ressources de celle-ci et de l'âge de l'enfant. Cette année, le montant de l'ARS est de 362,63 € pour un enfant âgé de 6 à 10 ans, 382,64 € pour ceux de 11 à 14 ans et 395,90 € pour les 15 à 18 ans. Pour en bénéficier, les familles ne doivent pas avoir perçu, en 2012, des revenus nets supérieurs à 24 137 € pour 1 enfant, 29 707 € pour 2 enfants, 35 277 € pour 3 enfants et 5 570 € par enfant supplémentaire.

Au collège comme au lycée, les élèves ont droit à une bourse d'études, dont le montant, réévalué chaque année, varie selon les ressources de la famille. Un dossier doit être déposé auprès de l'établissement scolaire de l’enfant. Si pour les lycées, les demandes sont closes depuis le 31 mai 2014, il est possible de faire une demande de bourse pour un collégien jusqu’au 30 septembre 2014. 

Stéphanie Alexandre (Le Particulier)