Examens : gélules et vitamines pour étudiants, ça marche ?
ACTU
Complémentaire santé
Par AXA,  le 16/01/2017 3 minutes de lecture

Examens : gélules et vitamines pour étudiants, ça marche ?

"Aide à résister au stress", "stimule la mémoire" ou bien encore "optimise la concentration"… Ce sont quelques-unes des promesses que l’on peut lire sur les gélules de la réussite proposés aux étudiants. Est-ce bien efficace ?

Le commerce du stress, ça rapporte

Les étudiants (et leurs parents) sont des personnes stressées, et on les comprend : des années d’études semblent se concrétiser au cours d’un examen de quelques heures. Un avenir paraît se jouer sur une demi-cartouche d’encre...

 

Face à de tels enjeux, forte est la tentation pour les bachoteurs de se tourner vers les compléments alimentaires ! Pilules pour la mémoire, cachets pour la concentration… 20% des étudiants passeraient par la pharmacie en période d’examen. Et cela ne se dément pas puisque le secteur a connu une croissance de 60% entre 2010 et 2016.

Compléments alimentaires pour étudiants : une efficacité à prouver

Hélas, la plupart des études disponibles ne prouvent en aucun cas l’efficacité de ces pilules. Par exemple, l’impact positif sur les facultés cognitives ou de concentration du fameux Ginkgo Biloba reste encore à confirmer. Idem pour une autre plante star, le Bacopa monnieri.

 

Quant aux autres compléments alimentaires dédiés au ciboulot, différentes études attestent que leurs effets sur les performances intellectuelles des jeunes sont nuls, ou plus exactement « identiques à l’effet placebo ».

Mangez sainement, dormez bien

La plupart des laboratoires commercialisant ces packages étudiants invitent à les consommer dans le cadre d’une « alimentation saine et d’une hygiène de vie équilibrée ». En voilà un bon conseil !

 

Pour développer une bonne mémoire, outre des exercices spécifiques, privilégiez le sommeil et aérez-vous l’esprit et le corps régulièrement, plutôt que d’aligner les gélules.

 

Si vous mangez de manière équilibrée, les apports supplémentaires en vitamines et oligo-éléments ne serviront à rien. Enfin, à peu de choses, si l’on part du principe que même un placebo a des vertus !

Prenez soin de vous, AXA couvre vos dépenses de santé !

Le contenu présent dans cet article présente un caractère informatif. Cette actualité n’engage pas contractuellement AXA qui décline toute responsabilité sur les décisions qui pourraient être prises à partir de ces informations.