ACTU
Compte bancaire
Par AXA,  le 15/10/2018 2 minutes de lecture

Pourquoi les banques traditionnelles ferment-elles des agences ?

La finance n’échappe pas à la transformation digitale, notamment les banques dites traditionnelles. Concernant ces dernières, une étude du cabinet Sia Partners prévoit que le nombre d’agences dans l’Hexagone passerait de 37 261 à 32 500 entre 2016 et 2020.

Certains handicaps des banques classiques sont régulièrement mis en avant par leurs clients particuliers et professionnels :

  • Le manque de disponibilités des conseillers de clientèle,
  • Des frais élevés,
  • Une mauvaise expérience client (interfaces).

De sérieux handicaps

Certains facteurs structurels jouent en leur défaveur. Selon un cabinet de conseil, les frais de fonctionnement d’une petite agence (moins de 3 salariés) couteraient 220.000 euros par an, hors frais de personnel. Difficile à justifier lorsque ces points de rencontre sont désertés.

Pour conserver le plus longtemps possible la vache à lait qu’est le réseau de détail, les banques historiques ont mis en place des forfaits, dits de tenue de compte, qui leur permettent d’encaisser des commissions tous les mois.

Percée des banques en ligne

Leur succès repose sur plusieurs piliers :

  • Une structure de coûts plus faible,
  • Des tarifs réduits,
  • La loi Macron sur la mobilité bancaire qui facilite pour les usagers le changement de banque.

Les chiffres le confirment. Selon une information des Echos, les banques en ligne auraient ouvert 1,3 million de comptes bancaires en 2017, soit 36% des ouvertures de comptes enregistrées au cours de l’année par le secteur bancaire.

 

Intéressé par un compte bancaire ?

Pourquoi les banques traditionnelles ferment-elles des agences ?