Retrouvez vos dernières infos assurance et banque

Mutuelle : le remboursement des lunettes bientôt plafonné ?

actu-mutuelle-lunettes-remboursement

Un décret est en préparation afin de limiter la prise en charge des frais d’optique par les « mutuelles ». Le changement de gouvernement ne devrait pas le remettre en cause.

Les lunettes pourraient être demain moins bien remboursées. Le gouvernement de Jean-Marc Ayrault préparait un décret visant à limiter la prise en charge des frais d’optique par les complémentaires santé. Or, la nomination de Manuel Valls à Matignon ne devrait pas changer la donne.

D’abord parce que lors de son allocution télévisée du 31 mars 2014, François Hollande a cité la santé parmi les priorités du nouveau Premier ministre. Ensuite parce que le domaine est resté dans les prérogatives de Marisol Touraine, assure le cabinet de la ministre des Affaires sociales. Et justement, l’ex-numéro six de l’équipe Ayrault est très attachée à la limitation des frais d’optique.

Plafonds dans les contrats « responsables »

Les experts s’accordent à dire que si les lunettes coûtent si cher en France (400 euros en moyenne, contre 200 euros dans les autres pays d’Europe), c’est en grande partie à cause des couvertures santé. Côté mutuelle santé, nombre d'entre elles ont fait de l’optique un produit d’appel pour recruter de nouveaux clients, et seraient trop généreuses, ce qui aurait pour conséquence de tirer les prix vers le haut.

D’où l’idée du décret qui vise à plafonner les remboursements, notamment des lunettes et lentilles, offerts par les contrats santé dits « solidaires et responsables ». Ces contrats, qui représentent 94% du marché français de l’assurance santé, sont taxés à 7% au lieu de 14% pour les contrats « non responsables » mais en contrepartie, doivent respecter un certain nombre de critères. Parmi eux, le décret ajouterait un plafonnement des frais d’optique.

Pas plus de 100 euros la monture

Selon plusieurs titres de presse qui ont eu accès au document, les montures ne pourraient ainsi pas être remboursées au-delà de 100 euros la paire. Le plafond de remboursement des verres simples passerait de 350 euros le verre en 2015 à 200 euros le verre en 2018. Celui des verres complexes, notamment progressifs, serait abaissé de 600 euros le verre en 2015 à 400 euros le verre en 2018.

Surtout, les assurés ne pourraient se faire rembourser des frais d’optique que tous les deux ans au lieu de tous les ans comme actuellement. Toutefois, il y aurait une exception pour les enfants et en cas de dégradation de la vue.

Il parait difficile aujourd’hui de savoir quand le fameux décret va sortir et même s’il va être publié un jour. En attendant, la loi sur la Consommation, qui a été promulguée le 18 mars 2014 au Journal Officiel, pourrait faire baisser les frais d’optique. Le texte, défendu par Benoît Hamon alors ministre de la Consommation dans le gouvernement de Jean-Marc Ayrault, facilite notamment la vente de lunettes sur Internet où les prix sont généralement moins élevés que chez les opticiens.