Retrouvez vos dernières infos assurance et banque

La clim’, ce n’est pas automatique

climatisation

Et si on réservait la clim’ pour les vrais jours de canicule ? Quand le bitume fond sous les roues de la voiture ou quand l’appartement se prend pour un four. Car la climatisation n’a pas que des avantages !

La clim', c'est cool ou pas ?

Par définition, oui, la climatisation est cool, puisque « cool » veut dire en anglais « frais » ! Mais ça coûte cher : près d’1 € pour 2 heures d’utilisation d’une clim’ domestique de 5000 watts ; 0,3 à 0,7 litres de carburant en plus tous les 100 kilomètres pour une voiture.

Et c’est tellement cool que de belles angines sont maintenant diagnostiquées en été. Inflammations de la gorge dues aux effets chaud/froid et à l’effet « asséchant » de la ventilation, voire rhinites et sinusites, la climatisation, ce n’est pas que la santé !

Ajoutez là-dessus le coût écologique du rejet de CO2 et de la consommation énergétique, et vous avez plusieurs bonnes raisons de faire remonter de quelques degrés la température.

Contre le cache-col en été

Alors, on la coupe ? Non, on l’économise. A la maison, on aère, on ventile. Idem en voiture : on ouvre les fenêtres en ville et on garde l’air conditionné pour les longues routes (à grande vitesse, la clim’ « consomme moins »). Surtout, on l’arrête 10 minutes avant d’arriver, histoire de profiter du frais et de se réhabituer à la chaleur de l’extérieur. Pour les longs voyages en avion, même vers Tahiti, une tenue « chaude » s’impose, au moins sur les zones sensibles de la gorge et du thorax. Et on pense à s’hydrater régulièrement en buvant de l’eau. 

« Et si je tombe tout de même malade durant mes vacances ? »
Pas de souci, avec une complémentaire santé adaptée, vous êtes bien couvert !