Retrouvez vos dernières infos assurance et banque

Top 5 des blessures les plus insolites de footballeur !

Un footballeur est blessé sur le terrain

Mi-temps ! Un levé trop brutal du canapé et crack, l’accident bête. Le dos est bloqué… Blessure honteuse de supporter, mais qui n’a pas à rougir face à ce top 5 des blessures improbables des footballeurs.

5ème - Santiago Canizares : beauté fatale

2002. Le gardien de l’équipe d’Espagne a les cheveux peroxydés pour soigner son top-look à la veille de la Coupe du Monde au Japon. Dans sa salle de bain, face au reflet, c’est le bug de beau gosse : un flacon de parfum lui tombe sur le pied et sectionne un tendon du gros orteil. Plus de compétition, mais un pied qui sent bon sous le plâtre.

4ème Robbie Keane : taclé par la télécommande

L’attaquant vétéran de l’Irlande à l’Euro 2016 a raté la coupe du monde 1998. Détendu sur son canapé, l’intrépide dribbleur avait tenté un geste pourtant dans ses cordes : attraper la télécommande sur la table basse. Grosse douleur au genou, ligaments rompus. Les téléspectateurs sont des héros.

3ème Lionel Letizi : le sketch du Scrabble

Les footballeurs ont le jeu dans le sang. Et pas que le foot. Prenez Lionel Letizi : en 2002, le gardien du PSG, en pleine partie de Scrabble, se baisse pour rattraper la lettre « V », comme vertèbre. Il se bloque le dos et rate un derby brûlant contre Saint-Etienne.

2ème Steve Marlet : un euro dans l’œil

Attention, on passe aux choses sérieuses ! En 2004, l’attaquant de Marseille est très fier de participer à l’Euro. Tellement fier qu’il porte toujours son accréditation autour du cou. Il la regarde, fait joujou avec l’élastique, tire dessus… et se propulse le rectangle plastifié dans l’œil. Bilan : blessure à la cornée et un Euro regardé depuis les tribunes, en y voyant mal en plus.

1er Darius Vassell : le médecin malgré lui

L’international anglais mérite la palme : souffrant d’une grosse ampoule à un orteil, l’attaquant considère les alternatives dans son garage. 1, voir un médecin ; 2, drainer lui-même la blessure en faisant un trou avec quelque chose de pointu. Il a justement une mèche de perceuse sous la main… Vous savez ce qu’il choisit, assumant par la suite une infection et l’ablation d’une partie de son orteil.

Le quotidien d'un footballeur professionnel est décidemment plein de danger ! Et comme il n'y a pas que les sportifs de haut niveau qui se blessent, si vous pratiquez un sport pensez à prendre une complémentaire santé