Le parcours de soins

Vous respectez le parcours de soins coordonnés dès que vous déclarez un médecin traitant. Une fois désigné, votre médecin traitant devient le « passage obligé » pour être mieux remboursé par la Sécurité sociale. Votre assurance santé complètera ensuite les remboursements.

Les principes

Le parcours de soins

Une fois votre médecin traitant désigné…

  • C’est lui que vous consultez en premier.
  • Si besoin, il vous oriente vers un spécialiste.
  • Vous consultez ensuite ce spécialiste.

Vous avez ainsi respecté le parcours de soins et vous êtes mieux remboursé.

Le médecin traitant

Toute personne assurée de plus de 16 ans doit déclarer un médecin traitant.

Votre médecin coordonne votre bon suivi médical.
Vous êtes libre de choisir votre médecin qui vous assurera un suivi personnalisé et dans la durée.
Ce dernier peut être votre généraliste mais aussi un autre spécialiste que vous consultez fréquemment.

Comment déclarer le médecin traitant ?

Il vous suffit de remplir avec votre médecin, le formulaire de « Déclaration de choix du médecin traitant », disponible en téléchargement sur ameli.fr.
Renvoyez-le par courrier à votre caisse d’Assurance maladie.
A tout moment, vous pouvez changer de médecin traitant.

Les remboursements

Le respect du parcours de soin vous permet de profiter du meilleur taux de remboursement de la Sécurité sociale.

A l'inverse, en cas de non-respect du parcours de soins, vous serez pénalisé.

  • Augmentation du ticket modérateur :
    le taux de remboursement de l’Assurance Maladie sur les consultations passe de 70 % à 30 %,
  • Majoration du prix des consultations :
    le tarif de convention des spécialistes en secteur 1 passe de 28 € à 25 €.

Les exceptions

Certains médecins peuvent être consultés directement.

  • Les chirurgiens-dentistes, gynécologues, ophtalmologues et stomatologues.
  • Les psychiatres et neuropsychiatres pour les moins de 26 ans.
  • Tous les médecins en cas d’urgence et d’éloignement.

Partager cet article: