Expatrié : quelle protection sociale ?

Vous partez vous installer à l’étranger. Quelle sera votre protection sociale en cas de problèmes de santé ou de soins ? Quelle assurance santé à l'étranger ? Nos conseils.

La question du statut

Il existe deux statuts différents pour les Français partant vivre et travailler à l’étranger.

  • Vous êtes salarié détaché si vous exercez des missions temporaires et restez soumis à la législation française. Vous êtes affilié au régime de la Sécurité sociale.
  • Vous êtes salarié expatrié si vous avez une mission de longue durée (plus de 3 mois) à l’étranger ou si vous êtes employé par une société étrangère. Vous n’êtes plus affilié à la Sécurité sociale mais soumis au régime d’Assurance Maladie de votre pays de résidence. Vous devez payer des cotisations si elles sont obligatoires.

Quelles solutions complémentaires ?

Vous pouvez continuer à bénéficier du régime d’Assurance Maladie française en adhérant à la CFE (Caisse des Français de l’Etranger). Elle vous permet de vous assurer contre un ou plusieurs risques en fonction de votre situation familiale et financière et des particularités locales du pays dans lequel vous résidez.
La CFE propose trois assurances :

  • maladie, maternité, invalidité ;
  • accidents du travail et maladies professionnelles ;
  • vieillesse.
Expert AXA Katia Dang Juriste Conseil chez AXA protection juridique
Conseil d'expert

Avant votre retour en France, pensez à demander à votre employeur de vous remettre un certificat de radiation à la CFE. Ce document est nécessaire à la réouverture de vos droits auprès de la Sécurité sociale.

Partager cet article: