Retrouvez vos dernières infos assurance et banque

Etes-vous éligible au prêt Action Logement ?

Vous allez acheter ou faire construire votre résidence principale ? Vous êtes peut-être éligible au prêt Action Logement (ancien 1 % logement) !

Le Prêt Accession d’Action Logement vient en complément d'un prêt principal et vous permet de financer l'acquisition d'un logement neuf ou ancien sans travaux. Il est destiné aux salariés du secteur privé. Mais attention : pour y être éligible, de nombreuses conditions doivent être respectées.

Qui peut emprunter ?

Vous devez vous assurer que vous remplissez quatre conditions cumulatives :

  • Etre salarié (ou retraité depuis moins de 5 ans) d’une entreprise privée non agricole employant au moins 10 salariés.
  • Avoir un revenu fiscal de référence de l’année n-2 (ou n-1, si plus favorable) inférieur aux plafonds du prêt locatif intermédiaire (www.actionlogement.fr). 
  • Etre primo-accédant, c’est-à-dire ne pas avoir déjà été propriétaire de sa résidence principale.
  • Occuper son logement en tant que résidence principale, c’est-à-dire au moins huit mois dans l’année. 

Quelles sont les opérations finançables ?

Le prêt « Accession » peut être utilisé pour acquérir un logement (ancien ou neuf) ou un terrain destiné à accueillir votre future résidence principale (vous avez ensuite quatre ans pour la faire construire).

Les logements neufs doivent respecter la réglementation thermique 2012. Dans l’ancien, l’étiquette énergie doit être comprise entre A et D.

Quelles sont les caractéristiques du prêt ?

Pour les prêts souscrits en 2014, vous empruntez au taux de 1,25 %. La durée maximale de remboursement est fixée à 20 ans. Attention, le montant du prêt – entre 7 000 et 25 000 € en fonction du lieu de l’opération - ne doit pas représenter plus de 30 % du coût total de l’opération.

Bonne nouvelle, le prêt immobilier n’étant pas lié à votre contrat de travail, vous n’aurez pas à le rembourser par anticipation si vous changez d’emploi.

A qui s’adresser ?

L’accord de votre employeur est obligatoire. Suivant les entreprises, vous devrez vous adresser au service logement, à la direction des ressources humaines ou, dans une petite structure, directement à votre employeur.

Les prêts sont contingentés, c’est-à-dire distribués dans la limite des fonds disponibles. Vous n’obtiendrez donc pas forcément le montant plafond auquel vous avez droit en théorie.

Valérie Valin-Stein (Le particulier)