Financement de votre véhicule

Vous avez décidé d’acheter une voiture. Vous avez repéré un modèle qui vous plaît ? Pour valider votre choix, il vous faut déterminer votre budget et trouver le financement le plus adapté. Quelques conseils pour prendre les bonnes directions.

Quel budget ?

Commencez par faire le point sur votre budget. Si vous avez revendu votre ancienne voiture, vous disposez déjà d’un apport personnel. Peut-être avez-vous de l’épargne disponible ? Faites le compte de vos économies et évaluez le budget que vous pouvez consacrer à cet achat.

Renseignez-vous ensuite : vous pouvez peut-être bénéficier d’aides. C’est le cas par exemple si vous achetez un véhicule peu polluant. Avec le « bonus écologique », vous recevez une prime d’autant plus élevée que votre voiture émet peu de CO2 (jusqu'à 5 000 € pour moins de 60 g de CO2 par kilomètre). Pour vous aider, consultez l’étiquette énergie affichée sur les voitures neuves.

Si vous avez rassemblé le budget nécessaire pour acheter la voiture de votre choix, vous pouvez payer au comptant. Dans ce cas, il faut prévoir un chèque de banque car les chèques classiques ne sont généralement pas acceptés.

Si votre épargne n’est pas suffisante pour acheter votre nouvelle voiture en une seule fois, vous pouvez souscrire un prêt auto. Soyez vigilant : définissez précisément les mensualités à consacrer à cet achat par rapport à vos revenus et à vos charges actuelles.

N’oubliez pas le prix de l’essence, de l’assurance et les frais d’entretien !

A noter

Si vous n’avez pas d’apport suffisamment important pour financer un achat, vous pouvez opter pour le leasing auto, la location avec option d’achat (LOA).

PJ_Violaine_DERAMECOURT Violaine Deramecourt Juriste conseil protection juridique chez AXA
Conseil d'expert

Avant de souscrire un crédit, pensez à comparer les offres : ne vous contentez pas de l’offre proposée par votre concessionnaire.

En savoir plus

Quel prêt choisir pour acheter une voiture ?

Vous pouvez souscrire un prêt personnel classique ou un prêt auto.

Sa durée dépend du montant emprunté : généralement entre un et cinq ans. Le montant, le taux et les conditions de remboursement sont fixés dès le départ, au moment de la signature du contrat. Vous ne devez pas fournir de justificatif : vous pouvez donc emprunter un peu plus que le prix de la voiture pour financer la prime d’assurance par exemple.

Votre concessionnaire vous proposera peut-être un prêt « affecté ». Ce crédit est destiné à l’acquisition de votre véhicule : si cet achat n’a finalement pas lieu ou si le bien n’est pas livré, le crédit sera annulé. Attention, les taux et conditions varient souvent en fonction des modèles de voitures et de la période de l’année.

Partager cet article: