Mécénat culturel : 7 choses que vous ne savez peut-être pas sur le château de Chambord
ACTU
Qui sommes-nous ?
Par AXA,  le 12/09/2018 4 minutes de lecture

Mécénat culturel : 7 choses que vous ne savez peut-être pas sur le château de Chambord

Célèbre pour ses innovations architecturales et son parc aux proportions hors normes, le plus vaste des châteaux de la Loire est aussi le plus populaire avec 1 million de visiteurs en 2017 ! 
À l'approche de son 500e anniversaire, le monument a subi d’importants travaux de rénovation auxquels AXA a contribué. L’occasion de vous en dévoiler un peu plus sur cet étonnant édifice.

#1. C’est un jardin extraordinaire...  

Avec 5 400 hectares, le parc du château de Chambord est le plus grand parc forestier clos en Europe. En termes de surface, c’est l’équivalent de Paris intra-muros ! 

#2. 1515 (oui, on sait c’est Marignan…) 

C’est à la suite de cette célèbre victoire que François Ier décide de bâtir le château de Chambord. Les travaux commencent en 1519. 

#3. Tout ça pour ça

72, c’est le nombre de nuits passées par François Ier dans ce château qu’il a pourtant fait construire.

#4. Un air de génie

Si l’architecture du château tient du prodige, de son escalier central « à double révolution » jusqu’à son système de latrines à double fosse, c’est sans doute parce que Leonard de Vinci fut partie prenante de sa construction en tant que « premier peintre, architecte et ingénieur du Roi ». 

#5. Le théâtre d’un futur triomphe

En 1670, Molière donne la première représentation publique du Bourgeois Gentilhomme à Chambord sous les applaudissements de Louis XIV, une pièce promise à un brillant avenir 

#6. Des « tagueurs » de renom 

Quelques visiteurs célèbres n’ont pu s’empêcher d’immortaliser leur visite du Château de Chambord en se servant des murs de l’édifice comme d’un livre d’or. Parmi eux, Victor Hugo et plus récemment identifié (et encore sujet à vérification), Jean de la Fontaine himself.  

#7. Célèbre d’Hollywood à Bollywood

On ne le sait que trop, c’est à Chambord qu’a été tourné Peau d’âne. On le sait moins, ce château a inspiré Disney pour La Belle et la Bête, à la fois dans sa version animée et dans sa récente adaptation cinématographique. Plus insolite encore, Chambord sert aussi de décor à Junga, film d’action indien aussi déjanté que survolté. Pour voir ce site d’exception sous un autre jour, c’est ici

Quand AXA redonne de la perspective à l’un des joyaux du patrimoine

La sauvegarde et la transmission du patrimoine sont au cœur de toutes les préoccupations, et pour AXA, ce n’est pas un vain mot. Fidèle à sa vocation d’assureur : protéger les personnes, les biens, mais aussi ce qui nous est commun, AXA soutient depuis sa création en 1985, de nombreuses actions de rénovation dans des lieux emblématiques (le Louvre, le Château de Versailles…) à travers son action de mécénat culturel.

Pour le château de Chambord, l’entreprise AXA a soutenu les travaux de réfection de la perspective Nord aux abords de l’édifice. Concrètement, il s’agit de recréer un écrin paysager digne de ce cadre d’exception en remplaçant l’ancienne route bitumée par des contre-allées entourées de verdure, mais aussi de rendre la promenade plus agréable pour les visiteurs, en réservant cette voie d’accès aux piétons et aux cyclistes. Une action culturelle et environnementale, puisque le parc de Chambord est un domaine à la biodiversité protégée, classé Natura 2000 depuis 2006. Cette initiative permettra également de renforcer le dynamisme économique du Loir-et-Cher.