ACTU
Assurance Voyage & Loisirs
Par AXA,  le 02/01/2017 3 minutes de lecture

Sports d'hiver : faudrait-il un permis pour le ski ?

Les Français sont de plus en plus nombreux chaque année à partir skier… et à skier dangereusement !

Port du casque obligatoire

Chaque année nous sommes près de 8,5 millions sur les pistes. L’augmentation du nombre de skieurs combinée à l’engouement grandissant pour certaines pratiques, comme le snowboard, a multiplié le nombre d’accidents : 150 000 blessés chaque hiver en moyenne. Les collisions représentent plus de 10 % des accidents et la vitesse incontrôlée des sportifs y est pour beaucoup. A 70 km/h, le choc est très violent !

Les normes de sécurité ont donc été renforcées sur les pistes avec une meilleure signalisation et un aménagement systématique des abords. Aujourd’hui, 98 % des enfants et 56 % des adultes portent un casque(1), un chiffre en très nette augmentation depuis 25 ans. Et pourtant, si le nombre de blessés n’augmente plus, il ne diminue pas : la faute au comportement des skieurs.

La piste : une route comme les autres ?

Face aux accidents tragiques sur les pistes, des personnalités comme Marielle Goitschel, ancienne championne, ont proposé l’idée d’un permis de skier, à retirer aux descendeurs les plus inconscients. En attendant une telle mesure, le changement doit venir des vacanciers eux-mêmes, qui doivent penser la piste comme une route, avec ses règles de priorité, de dépassement et ses dangers. Voici déjà un petit rappel :

  • c’est le skieur qui se trouve devant qui a « la priorité » car il ne voit pas les personnes derrière lui,
  • les dépassements doivent se faire « large » et sans couper la trajectoire des personnes moins rapides,
  • si vous arrivez sur une piste, vous n’avez pas « la priorité » et devez vous assurer que personne ne descend sur votre couloir, en amont, avant de vous engager, 
  • si vous stationnez, ne le faites pas au milieu de la piste, ni là où les personnes en amont ne vous voient qu’au dernier moment, comme en sortie de virage.
Vous partez skier cet hiver ?

(1) Chiffres de l'association Médecins de Montagne

Sports d'hiver : faudrait-il un permis pour le ski ?