Retrouvez vos dernières infos assurance et banque

La méditation : est-ce bon pour la santé ?

Un groupe de personnes médite avec un professeur de méditation

Une position du lotus et un « Ooooom » bien senti sont-ils bons pour la santé ? On peut se poser la question, tant les techniques de méditation font un retour en force pour apaiser nos vies trépidantes. Petite revue scientifique pour juger des biens faits du retour sur soi ! 

Encens contre tensions

Pas de suspens, la méditation vient bien à la rescousse de nos cerveaux fatigués. C’est même prouvé scientifiquement : une étude publiée en 2011 dans le journal Psychiatry Research affirme que la méditation favoriserait l’augmentation de notre matière grise. Une autre étude menée en 2013 par l’université de Wake Forest constate un net ralentissement de la dégénérescence cérébrale due à l’âge en cas de pratiques méditatives...

La méditation serait même aussi efficace que la pharmacopée habituelle dans certains cas de stress et de dépression ! En 2015, des psychologues de l’université d’Oxford ont traité 2 groupes de personnes dépressives : l’un avec des médicaments, l’autre avec la méditation. L’efficacité des traitements s’est révélée similaire ! De quoi sérieusement envisager de jeter ses petites pilules bleues et de préférer « ne rien faire, mais à fond » comme le résume Christophe André, psychiatre et chantre de la méditation de pleine conscience.

Mens sana certes, mais corpore sano aussi !

La discipline méditative ne bénéficie pas seulement à nos petites têtes : elle prend également soin de nos corps. En 2011, une étude parue dans le Journal of Neuroscience affirmait que méditer régulièrement diminuait significativement la sensation de douleur physique. Et on ne parle même pas des symptômes causés par le stress, annihilés…

N’en jetez plus ! Si l’envie d’essayer vous prend, vous pouvez vous rapprochez d’instructeurs et d’associations. Il existe également de nombreux sites, applications et tutos pour vous accompagner dans vos premiers pas vers la méditation. Et si vous n’êtes pas souple, rassurez-vous : aucune obligation d’être en position du lotus ! 

Et si les cours de méditation ne sont pas encore remboursés par la Sécurité Sociale ou par les complémentaires, que cela ne vous empêche de prendre une bonne mutuelle santé : elle vous couvrira sur bien d'autres dépenses de santé !