9 applis pour garer sa voiture facilement !
ACTU
Assurance auto
Par AXA,  le 06/03/2017 3 minutes de lecture

9 applis pour garer sa voiture facilement !

Avoir une voiture en ville n’est pas toujours une sinécure : places introuvables, horodateurs capricieux, risque de vandalisme… Heureusement, aujourd’hui il existe une flopée d’applis pour vous faire gagner du temps (et de l’argent). Tour d’horizon avec 9 applis qui peuvent vous sortir de la galère à trouver une place de stationnement !

Les Airbnb du parking

Vous savez quand et où vous souhaitez garer votre voiture ? Des particuliers et professionnels vous proposent leurs places de parking à la location sur des applis comme Mobypark ou Parkadom. Que ce soit pour une heure, une journée ou une semaine, vous pouvez trouver un emplacement en quelques secondes, à des tarifs parfois très avantageux !

Le service premium

Si vous souhaitez une place en parking privé et sécurisé, testez des applis comme Yespark, Zenpark ou encore Parking facile. Elles vous proposent, même à la dernière minute, des places couvertes. L'application sert alors de clé électronique pour ouvrir et fermer les portails.

La géolocalisation à la rescousse

Grâce à des applis comme Parkopedia (et à la contribution de ses utilisateurs) près de 38 millions de places de stationnement sont répertoriées dans les grandes villes du monde entier. Pratique pour éviter de tourner comme une âme en peine motorisée. Avec Path to park, ce sont les horodateurs qui signalent les places qui se libèrent autour de vous. Une petite révolution !

Les tête-en-l’air ont aussi leur appli

 

Ne plus se rappeler de l’endroit où l’on a garé sa voiture, ça arrive même aux meilleurs ! Grâce à des applis comme ParKing ou Tuture, vous pouvez enregistrer sur une carte l’emplacement exact où vous vous êtes garé. De quoi éviter un grand moment de solitude dans l’immense parking d’un festival de musique, par exemple !

 

Vous êtes à la recherche d'une assurance auto ?

Le contenu présent dans cet article présente un caractère informatif. Cette actualité n’engage pas contractuellement AXA qui décline toute responsabilité sur les décisions qui pourraient être prises à partir de ces informations.