Retrouvez vos dernières infos assurance et banque

1er juillet : pas de pot pour les voitures anciennes à Paris !

Une voiture ancienne garée dans les rues de Paris

« Toi tu rentres, toi tu rentres pas ! » Paris se transforme en club privé et interdit l’accès aux voitures de plus de 20 ans. Verra-t-on des gendarmes-physio aux portes de la capitale à partir du 1er juillet 2016 ?

A moins que vous n’ayez tuné votre Fuego à la mode écolo, vous ne pourrez plus parader sur les Champs-Elysées. Dès le 1er juillet, les voitures immatriculées avant le 1er janvier 1997 n’auront plus droit de cité en semaine entre 8h et 20h. Les véhicules roulant avec les mauvaises pastilles écologiques intramuros risquent 35€ d’amende. Même chose pour les deux-roues d’avant 1999. 

Polluat nec mergitur

Les pouvoirs publics souhaitent diviser par 2 la pollution atmosphérique d’ici 2020. Les restrictions vont donc s’étendre dès 2017 aux diesels d’avant 2001. Car selon Christophe Najdovski, maire-adjoint de Paris, 90 % des habitants sont exposés à des taux d’oxyde d’azote supérieurs aux limites fixées par l’U.E. Or 62 % de ces émissions sont dues au trafic routier. Les vieux pots catalytiques ne font pas les meilleures sauces. Au total cela représenterait 10 000 véhicules sur les 600 000 en circulation.

Une mesure qui ne fait pas le plein

L’association 40 millions d’automobilistes conteste cependant ces chiffres et souligne que la mesure pénalise les populations les plus pauvres, sans contrepartie suffisante, malgré 1 an de pass Navigo offert, une réduction de 50 % sur l’abonnement Autolib’, ou l’aide à l’achat de vélos électriques de 400 euros.

Heureusement, la mesure ne s’appliquant pas aux ambulances, aux voitures de pompier, de police et à celle de collection (de plus de 30 ans), vous pourrez encore vrombir sur la place de l’Etoile à bord de votre Fuego de 1984. Pensez juste à prendre une bonne assurance auto : c’est devenue une pièce rare… et recherchée à Paris !