Retrouvez vos dernières infos assurance et banque

Voitures électriques et hybrides : quelles primes à l'achat ?

Une voiture électrique en train de recharger sa batterie à une borne électrique en ville

La barre des 100 000 véhicules électriques immatriculés a été franchie en 2016. Une tendance renforcée par l’État, qui propose des primes à l’achat très alléchantes. Roulez écolo n’est pas si cher !

Acheter écolo, ça peut rapporter gros

Pour tout achat d’une voiture neuve consommant entre 0 et 20g de CO²/km (ce qui correspond aux voitures électriques avec prolongateur de conduite), l’acquéreur peut être “récompensé” par une prime de 6 300 €, dans la limite de 27 % du coût d’acquisition. Encore mieux, si vous lâchez votre véhicule diesel vieux de plus de 10 ans du même coup, c’est le jackpot : la prime est majorée à
10 000 € !

Pour l’achat d’une hybride (60g CO²/km maximum), la prime est réduite à 1 000 € ou 750 € si le modèle émet entre 61 et 110 grammes de CO²/km. Là encore, le bonus est majoré en cas de remplacement de véhicule polluant, et passe à 3 500 €.  

Enfin, une exonération totale ou partielle de la taxe sur la carte grise est également offerte dans la plupart des régions.

Pourvu que ça dure !

Le barème des bonus/malus évolue chaque année dans l’optique de trouver un équilibre et de rendre le dispositif durable. En 2017, les voitures hybrides non rechargeables seront les grandes perdantes : leur prime à l’achat sera tout simplement supprimée. L’État prévoit également de sévir concernant les voitures les plus polluantes - émettant 127g CO²/km ou plus. 

En revanche, pour le plus grand bonheur des conducteurs de scooter, un tout nouveau bonus écologique concernant les deux-roues électriques est mis en place. De quoi vous motiver à franchir le pas si vous cherchez un mode de transport plus économe et moins encombrant qu'une voiture pour circuler en agglomération ! 

Enfin pour protéger au mieux votre future voiture écolo, pensez à prendre une bonne assurance auto !