Contrôle technique automobile : réglementation

Un professionnel devant un écran de contrôle

Contrôle technique automobile règlementation - Obligations et sanctions

Parce que vous vous posez peut-être des questions quant au contrôle technique automobile et à sa réglementation, nous vous informons des obligations ainsi que des sanctions en la matière. Si vous possédez une voiture, un utilitaire léger dont le poids est inférieur ou égal à 3,5 t ou un camping-car de moins de 3,5 t, vous êtes concerné par le contrôle technique.

Tout savoir sur le contrôle technique automobile et sa réglementation

Si votre véhicule a plus de quatre ans, un contrôle technique automobile doit être effectué tous les deux ans et le tout premier contrôle doit être effectué dans les six mois précédant le 4e anniversaire de la première mise en circulation du véhicule. Si votre voiture est neuve, le premier contrôle technique automobile devra donc être réalisé au bout de 3 ans 1/2. 

Lors de l’achat d’un véhicule d’occasion de plus de 4 ans, le vendeur doit fournir la preuve qu’un contrôle technique automobile a bien été réalisé moins de 6 mois avant la vente. Attention, en tant qu’acquéreur, vous aurez besoin de ce document pour obtenir la carte grise du véhicule.

Quelle est la réglementation tarifaire lors d’un contrôle technique automobile ?

Il n’existe aucune réglementation quant aux tarifs d’un contrôle technique automobile. Ainsi, c’est à vous de comparer les prix auprès de différents garagistes. Il faut cependant compter entre 60 et 80 euros, mais il est possible de trouver des tarifs moins/plus élevés selon les centres, la région, etc. L’important demeure de faire appel à un centre agréé : il en existe un peu partout en France et vous n’êtes pas tenu de réaliser votre contrôle dans votre département de résidence. 

La réglementation impose notamment que le contrôle technique automobile porte sur l’éclairage, les freins et la pollution, entre autres. Si votre véhicule nécessite des réparations, il faudra alors prévoir une contre-visite qui doit être effectuée dans les 2 mois qui suivent le premier contrôle technique. Quant aux sanctions, en cas de défaut de contrôle technique, vous vous exposez à une amende, mais aussi à la confiscation de la carte grise. L’amende est une contravention de 4e classe et peut donc atteindre 135 euros. 

Un conseil : roulez en toute sérénité après un contrôle technique effectué dans les temps et une bonne assurance voiture !

Partager cet article: 

Cet article a été rédigé en septembre 2016.

Les informations présentes dans cet article ont un caractère informatif. Ces informations n’engagent pas contractuellement AXA qui décline toute responsabilité sur les décisions qui pourraient être prises à partir de ces informations.