ACTU
Assurance auto
Par AXA,  le 14/10/2018 4 minutes de lecture

Mondial de l'auto 2018 : la voiture de demain en 4 tendances

L'industrie automobile est un formidable moteur à innovations. Le Mondial de l'Auto 2018 de Paris en est, chaque année, l'illustration. Quelles sont les tendances phares cette année ? Tour d'horizon.

Le Mondial de l'Automobile de Paris est une véritable vitrine des tendances de l'industrie. L'édition 2018 a fermé ses portes le 14 octobre dernier, l’occasion de faire le bilan sur les innovations actuelles et à venir. A quoi ressemblera la voiture du futur ? La réponse en 4 mots-clés.

#Electrique

L'avenir des carburants fossiles semble bel et bien compromis par l'arrivée de cette énergie renouvelable qui s’invite en grande pompe dans le monde automobile. Ainsi, un grand constructeur suédois a annoncé que tous ses nouveaux modèles commercialisés à partir de 2019 seront dotés d’un moteur électrique ou hybride.

#Autonome

L'Intelligence Artificielle vise la pole position pour une assistance de plus en plus élaborée. Une voiture sans conducteur ? On y arrive ! La voiture autonome, véritable star du Mondial de l’Auto édition 2018, a été mise à l’honneur avec l’installation, place de la Concorde, d’un centre d’essais routiers consacré aux véhicules électriques, hybrides et hydrogène.
Les visiteurs ont eu l’occasion de tester ces prototypes autonomes, lancés au cœur du trafic parisien. Des essais probants, grâce à une technologie permettant une insertion fluide, y compris dans une circulation dense.

#Numérique

GPS, bluetooth, connexion internet haut débit... Votre nouvelle voiture sera encore plus connectée ! En témoigne cette application californienne, présentée au Mondial de l’auto 2018. Elle permet d’analyser toutes les vibrations provenant des éléments du véhicule (pneus, freins, amortisseurs, colonnes de direction…) via un mini-capteur Bluetooth.
Ces informations sont ensuite comparées aux vibrations d’un véhicule neuf, afin de détecter les anomalies. Idéal pour suivre en temps réel l’état de santé de votre véhicule. 

#Ecologique

La vignette Crit’Air, en vigueur depuis 2017 dans plusieurs villes françaises incite les constructeurs à multiplier les innovations pour proposer des véhicules toujours plus propres. Les voitures hybrides, alliant un moteur électrique à un moteur à essence, rejettent moins de CO₂ que les moteurs conventionnels. Un véhicule 100 % électrique, quant à lui, n’émet à l’usage aucun CO₂.
La tendance à la voiture verte et aux mobilités partagées n’a jamais été autant d’actualité.

Conclusion, votre nouvelle voiture sera : électrique, autonome, connectée et écologique. De quoi faire passer K 2000 pour un dinosaure !

L'Etat souhaite que le marché s'électrise

Si les constructeurs mettent dorénavant des modèles plus “éco-citoyens” sur le marché, les réticences à l’achat perdurent pour différentes raisons. Pour y remédier, l’Etat met en oeuvre un système de bonus-malus renforcé depuis le 1er janvier 2018.

  • 6000 € : c'est le montant du bonus écologique. 1
  • 2500 € : c'est le montant de la prime à la conversion pour une voiture électrique ou hydrogène.1

Le malus écologique quant à lui est revalorisé à la hausse : 

  • 0 € pour moins de 119 grammes de CO₂ émis par kilomètres.1
  • 50 € à partir de 120 grammes par kilomètres.1
  • Jusqu’à 10 500 € pour 125 grammes et plus au kilomètre.1

Du côté des voitures électriques, le prix n’est pas le seul frein à l’achat, leur autonomie réduite est également en cause, ainsi que le maillage insuffisant des bornes de recharge.
Si la possibilité d'installer une borne personnelle est envisageable, le coût reste un obstacle important. Afin de l'amoindrir, une aide gouvernementale spécifique existe depuis 2014 sous forme d'un crédit d’impôt couvrant 30 % sur la totalité des dépenses engendrées par les travaux (dans la limite d'un plafond). Enfin, pour multiplier le nombre de points de recharge, un programme de financement à l’échelle européenne, nommé Advenir, a été mis en place. Il propose une prime couvrant jusqu’à 50 % du montant des installations.2

Malgré des technologies garantissant toujours plus de sécurité au volant, la sérénité sur la route passe par une bonne assurance.

Mondial de l'auto 2018 : la voiture de demain en 4 tendances