Auto : 6 réflexes à perdre pour consommer moins d’essence
ACTU
Assurance auto
Par AXA,  le 28/11/2016 3 minutes de lecture

Auto : 6 réflexes à perdre pour consommer moins d’essence

Quand vous faites le plein, votre portefeuille se vide. Il est temps de passer à l’éco-conduite : un ensemble de bonnes pratiques pour rouler écolo et écono (-mique) ! Voici donc 6 mauvaises habitudes à perdre pour diminuer votre consommation de carburant.

#1. Chauffe Marcel, chauffe !

Faire chauffer son moteur avant de prendre la route, c’était peut-être une bonne idée il y a 30 ans, mais ce n’est plus très utile. Roulez tranquillement dès les premiers kilomètres. Même chose au feu rouge ou dans les bouchons : ayez le réflexe de couper le contact !

#2. On monte dans les tours

N’attendez pas les 3 000 tr / mn (tours / minute) pour changer de vitesse. Plus vous montez dans les tours, plus vous consommez ! Passez au rapport supérieur dès que l’aiguille atteint 1 800 tr / mn pour un diesel et 2 200 tr / mn pour un moteur essence.

#3. La conduite sportive en centre-ville

En ville, le stress et l'impatience peuvent nous transformer en nerveux de l’accélérateur. Pourtant, les accélérations et freinages brusques brûlent énormément d'essence ! Alors on arrête le go-fast et on adopte une conduite cool, tout en souplesse. 

#4. La climatisation comme réflexe

La climatisation est un petit confort qui grignote votre essence. Inutile de la mettre à fond au démarrage : il vaut mieux attendre de rouler rapidement pour mettre la ventilation, qui consomme alors moins.

#5. On entretient sa titine… quand on peut

Un moteur encrassé consomme jusqu'à 20 % de carburant en plus ! Vidanger annuellement est donc recommandé pour rester serein à la pompe à essence. Des pneus usés ou sous-gonflés peuvent aussi alourdir la facture (+ 2,5 % de consommation par 0,5 bar de déficit). Vérifiez donc leur pression, à froid, chaque mois !

#6. On voyage avec sa maison sur le dos

100 kg dans une voiture, c’est en moyenne 5 % de consommation de plus. Et l’aérodynamisme en prend un coup quand vous avez vos barres de toit ou votre coffre de toit (même vide). Alors dans la mesure du possible, voyagez léger !

Et si vous avez tout de même trop forcé au point de tomber en panne sèche, votre assurance auto se chargera de vous secourir !

A la recherche d'une assurance auto ?

Le contenu présent dans cet article présente un caractère informatif. Cette actualité n’engage pas contractuellement AXA qui décline toute responsabilité sur les décisions qui pourraient être prises à partir de ces informations.