Top 5 des villes les plus embouteillées de France
ACTU
Assurance auto
Par AXA,  le 18/07/2017

Top 5 des villes les plus embouteillées de France

Centre d’affaires, capitales culturelles ou cités étudiantes, les métropoles modernes attirent les citadins. Tout roule donc pour les villes… sauf leurs voitures ! 

Dans ces fourmilières, le bouchon est devenu la règle. Et comme chaque année, TomTom dresse le portrait de la France qui rouspète au volant*. Classement peu glorieux des 5 métropoles les plus embouteillées de France !

 

5e : Lyon, tous les bouchons n’y sont pas bons

Lyon est la ville française qui a connu la plus belle croissance démographique ces dernières années. Quand on grossit aussi vite, l’indigestion guette. La capitale des bouchons gastronomiques est donc bien congestionnée. Au total, un Lyonnais perd 33 minutes chaque jour, en moyenne, dans les artères trop étroites de sa ville : difficile à avaler !

4e : Montpellier, au point mort

La mer à quelques encablures, un joli centre historique, des universités reconnues et le soleil toute l’année : Montpellier est une ville toutes options. Rien d’étonnant à ce que la population augmente pied au plancher. Malgré les grands travaux de la dernière décennie, les infrastructures peinent à suivre la cadence. Résultat : on perd 35 minutes chaque jour en moyenne dans les rues montpelliéraines, avec un pic de bouchons le soir.

3e : Bordeaux, le cru bouchonné

En Gironde, l’année 2016 est celle du podium : la cité des vins se hisse pour la première fois à la troisième place du classement des villes embouteillées. Hélas, ici, point de grand cru classé à l’issue des 36 minutes de macération subies par les Bordelais dans leurs tonneaux motorisés. Une victoire qui tourne au vinaigre.

2e : Paris, la ville lumière a ses voyants dans le rouge

Attention, la tête de classement est en ballotage. Certaines enquêtes placent Paname en pole position de l’enfer motorisé, d’autres non… Les franciliens les plus malheureux, ceux qui empruntent l’Autoroute du Nord, au niveau de l'Avenue du Président Wilson. Avec un 40 minutes de perdues sur les routes chaque jour en moyenne en 2016, on peut l’affirmer : Paris est trafic !

1er : Marseille, moins belle la vie

Née il y a 26 siècles, la cité phocéenne n’a pas vraiment été pensée pour les SUV de ville. Malgré les grands travaux des dernières années (tunnel Prado Sud, tramway, échangeur L2...) c’est toujours le « oaï » à Noailles (le désordre, Noailles étant un quartier de Marseille). Consolation pour les Marseillais bloqués dans le quartier du Panier : durant les 41 minutes quotidiennes en rabe passées à rouler en plein cagnard, la Bonne Mère a veillé sur eux sans relâche. 

Sources
*Etude réalisée depuis 6 ans par TomTom à partir des données de ses GPS pour les villes du monde entier

Besoin d'une assurance auto ?

Le contenu présent dans cet article présente un caractère informatif. Cette actualité n’engage pas contractuellement AXA qui décline toute responsabilité sur les décisions qui pourraient être prises à partir de ces informations.