Cycliste, assurez-vous !
ACTU
Complémentaire santé
Par AXA,  le 01/03/2018 3 minutes de lecture

Cycliste, assurez-vous !

Facilitée par les services de location libre-service, la circulation à vélo fait de nombreux adeptes. Vous êtes cycliste ? Etes-vous bien assuré en cas d’accident ? Nos réponses à 3 questions essentielles sur l’assurance à vélo.

Est-il obligatoire de s’assurer contre les accidents de vélo ?

Non, s’assurer à vélo n’est pas obligatoire. A noter qu’il n’existe pas une assurance vélo spécifique mais plusieurs garanties facultatives qui peuvent intervenir ou non selon les circonstances de l’accident. Concernant la location de vélo en libre-service, elle n’inclut aucune assurance.

Cycliste : pourquoi être assuré ?

En tant que cycliste, vous êtes considéré comme un « usager vulnérable », au même titre que le piéton. Même si l’assurance à vélo est non obligatoire, elle permet toutefois d’anticiper les risques liés à la circulation qui restent présents. En effet, on dénombre environ 5 000 accidents(1) de vélo par an en France.

Autant de raisons d’être bien assuré !

Quelles assurances interviennent en cas d’accident de vélo ?

Avec un véhicule à moteur

Dans le cas où un véhicule à moteur est impliqué (voiture, camion, scooter…), vous êtes indemnisé automatiquement par l’assurance du responsable pour les dommages corporels. Ceci sauf en cas de faute inexcusable de votre part. Il s’agit d’une faute volontaire d’une exceptionnelle gravité où vous vous exposez à un danger dont vous auriez dû avoir conscience. Cependant, cette faute reste rarement retenue contre le cycliste.

 

Pour les dommages matériels (vêtement, vélo…), cela dépend des circonstances de l’accident. Par exemple, si vous avez commis une faute relative au code de la route, l’indemnisation peut être refusée par l’assurance tiers.

Avec un autre cycliste ou un piéton

Si vous heurtez un piéton, votre garantie responsabilité civile, comprise dans votre contrat multirisques habitation, peut entrer en jeu et prendre en charge les dommages causés.

 

Si vous êtes victime d’un accident avec un autre cycliste ou un piéton responsable, c’est leur assurance responsabilité civile qui vous indemnise. Cette protection peut être complétée par votre assurance individuelle accident telle que le contrat Garantie des Accidents de la Vie (GAV). Celui-ci propose des garanties adaptées à ce type d’accidents comme la prise en charge en cas d’invalidité. 

L'assurance Protection Juridique

En cas de litige avec un tiers, par exemple un autre cycliste qui ne reconnait pas sa responsabilité, l’assurance PJ peut vous accompagner dans vos démarches juridiques et se charger des frais nécessaires pour défendre vos droits. 

Sans tiers responsable

Si vous êtes victime d’un accident sans tiers responsable, vous êtes couvert par la Sécurité Sociale et votre Complémentaire Santé pour les frais tels que l’achat de médicaments, l’hospitalisation, la rééducation auprès d’un spécialiste… Dans ce cas également, une assurance individuelle accident comme le contrat GAV peut intervenir pour compléter l’indemnisation. 

Cycliste, roulez sereinement, AXA vous assure en cas d’accident avec la GAV !

Source :

(1)   Observatoire national Interministériel de la sécurité routière

Le contenu présent dans cet article présente un caractère informatif. Cette actualité n’engage pas contractuellement AXA qui décline toute responsabilité sur les décisions qui pourraient être prises à partir de ces informations.

A lire aussi :