Quel remboursement en cas d'hospitalisation ?
Conseil
Comprendre le remboursement de vos frais de santé
le 17/07/2018 5 minutes de lecture

Quel remboursement en cas d'hospitalisation ?

Vous devez être hospitalisé. L’Assurance maladie prend en charge une partie du remboursement de votre hospitalisation. Laquelle ? Comment êtes-vous remboursé pour le reste ?

#1. Remboursement de votre hospitalisation : la part de la Sécurité sociale

Pour une hospitalisation dans un hôpital public ou une clinique conventionnée, l’Assurance maladie rembourse habituellement une part importante des frais mais pas la totalité. Comme une hospitalisation coûte très cher, le reste à votre charge peut être important.

Ce qui est pris en charge par l’Assurance maladie 

  • Les frais liés à l’hospitalisation (actes chirurgicaux, intervention du personnel soignant, traitement médicamenteux…) sont remboursés 80 % ou à 100% du tarif de convention. La prise en charge est de 100% du tarif de convention notamment :
  • pour les patients atteints d'affection longue durée (ALD) mais pour leur pathologie uniquement,
  • pour les femmes enceintes pendant les 4 derniers mois de grossesses,
  • pour les bénéficiaires de la CMU-C,
  • pour tout le monde, au-delà de 30 jours d’hospitalisation !
Avec Mon AXA, préparez votre hospitalisation en toute tranquillté !

Depuis votre Espace Client Mon AXA, accédez au palmarès des établissements hospitaliers grâce au service Hospiway. Vous y retrouverez aussi l’estimation des dépassements d’honoraires et des conseils pratiques pour préparer votre hospitalisation dans de bonnes conditions. 

Ce qui est pris en charge par l’Assurance maladie 

  • Les frais liés à l’hospitalisation (actes chirurgicaux, intervention du personnel soignant, traitement médicamenteux…) sont remboursés 80 % ou à 100% du tarif de convention. La prise en charge est de 100% du tarif de convention notamment :
  • pour les patients atteints d'affection longue durée (ALD) mais pour leur pathologie uniquement,
  • pour les femmes enceintes pendant les 4 derniers mois de grossesses,
  • pour les bénéficiaires de la CMU-C,
  • pour tout le monde, au-delà de 30 jours d’hospitalisation !
Bon à savoir

En cas d'opération chirurgicale, le ticket modérateur est limité à 18 € ! En conséquence ce qui coûte le plus cher au patient, ce sont les journées d'observation et non pas toutes les fois où il se fait opérer !

Attention, certains actes, réalisés avant ou après une opération, sont remboursés à des taux différents : par exemple, une consultation chez l’anesthésiste (soin externe) avant une opération vous sera remboursée à 70 %.

Bon à savoir

Pour être remboursé par l’Assurance maladie, envoyez dans les 48 heures à votre Caisse le bulletin d’hospitalisation remis à votre sortie de l’hôpital.

Ce qui n’est pas pris en charge par l’Assurance maladie 

  • Les 20 % restant des frais d’hospitalisation (cf. ci-dessus) en maladie ou le forfait 18 €.
  • Le forfait journalier hospitalier (18 € par jour) : c’est votre participation aux frais d’hébergement (restauration, lit…).
  • Le supplément pour une chambre particulière
  • Les prestations de confort : télévision, journaux, etc.
  • Les dépassements d’honoraires des médecins de l’établissement.    

#2. Le remboursement de la complémentaire santé

En cas d’hospitalisation, il reste donc un certain nombre de frais à votre charge. Sauf si vous avez une bonne complémentaire santé !

En effet, une complémentaire santé, avec sa garantie « hospitalisation », prendra en charge le complément de remboursement de votre hospitalisation.

Elle complètera la part non prise en charge par la Sécurité sociale pour les frais d’hospitalisation, mais aussi pour les dépassements d’honoraires et les frais avant (consultations préalables) ou après (consultation post-opératoires).

Elle vous permettra d’être remboursé des frais qui ne sont pas du tout pris en charge par la Sécurité sociale : le forfait hospitalier journalier, le supplément chambre particulière…

Bon à savoir

D’un contrat à l’autre, les garanties peuvent être très distinctes.

N’oubliez pas qu’on ne prévoit pas toujours d’être hospitalisé… Et en plus d’être inattendue, une hospitalisation coûte très cher ! Il vaut donc mieux être couvert par une complémentaire santé, en souscrivant au moins la garantie hospitalisation.

A la recherche d’une complémentaire santé ?

Sur le même thème