Les aides financières pour les personnes dépendantes
Conseil
S'informer sur la prévoyance et la dépendance
le 20/09/2018 3 minutes de lecture

Les aides financières pour les personnes dépendantes

Frais de soins, aménagement du domicile, aide ménagère, hébergement en établissement spécialisé… la prise en charge de la dépendance représente un coût important. Des aides ont été créées pour en faciliter le financement.

Allocations

Plusieurs aides aux personnes âgées ont été mises en place :

  • L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) permet de financer les dépenses liées à des aides à domicile ou un hébergement dans un établissement médico-social. Elle concerne les personnes âgées dépendantes âgées d’au moins 60 ans, qui ne peuvent plus accomplir les gestes simples de la vie quotidienne (s’habiller, faire sa toilette...).
  • Son montant dépend des ressources du bénéficiaire et du lieu d’hébergement. Elle est attribuée par les services du département en fonction du niveau de dépendance évalué par la grille AGGIR. Celle-ci mesure les capacités du patient à accomplir plusieurs actes et détermine son degré de dépendance, de 1 à 6.
  • La prestation de compensation du handicap (PCH) finance les besoins liés à la perte d’autonomie des personnes handicapées. Elle couvre les aides humaines, matérielles (aménagement du logement et du véhicule), animalières…
  • L’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) permet d’assurer un niveau minimum de ressources aux personnes âgées d’au moins 65 ans disposant de faibles revenus.
  • L’Aide Personnalisée au Logement (APL) est une aide financière destinée à réduire le montant du loyer ou des mensualités d’un crédit immobilier. L’APL peut être utile dans le cadre d’un maintien en maison de retraite/établissement spécialisé. Pour en bénéficier, la structure doit être conventionnée. L’APL prend alors en charge une partie du coût d’hébergement de la chambre en maison de retraite ou établissement spécialisé publics ou privés. Le montant de l’APL varie selon les ressources du résident, le coût de l’hébergement et le lieu de l’établissement.

Aides fiscales

Afin de soutenir la prise en charge de la dépendance, l’État a mis en place des mesures d’allégement fiscal.
En voici les principales :

  • la réduction d’impôt sur les frais en établissement pour personnes dépendantes ;
  • la déduction des revenus des frais d’accueil d’une personne âgée de plus de 75 ans vivant chez vous ;
  • la réduction d’impôt ou le crédit d’impôt pour l’emploi d’un salarié à domicile ;
  • les crédits d’impôts pour les dépenses d’équipement de l’habitation principale ;
  • une demi-part supplémentaire dans le calcul du quotient familial pour les détenteurs d’une carte d’invalidité. Cette carte est accordée aux personnes dont le taux d’incapacité est égal ou supérieur à 80 %.
A la recherche d'une assurance dépendance ?

Sur le même thème