ACTU
Assurance Voyage & Loisirs
Par AXA,  le 12/05/2014 3 minutes de lecture

Location de vacances : 5 conseils pour éviter les abus

Sites de petites annonces, hébergements labellisés, plates-formes communautaires... Réserver par Internet un appartement ou une maison pour ses vacances est devenu un geste courant.

Le choix y est vaste, mais pas toujours sans risque, comme le rappelle la Chambre nationale des huissiers de justice qui met en garde le public contre les arnaques sur Internet. Voici comment trouver la perle rare et éviter les déceptions qui peuvent gâcher vos vacances !

1- Ne croyez pas au prix défiant toute concurrence

Sur la Côte d’Azur, il n’existe pas d’appartement pour quatre personnes à louer 150 € la semaine ! Méfiez-vous des offres de locations ultra compétitives, à prix cassés ou de dernière minute. Elles cachent souvent le pire... Pour limiter les risques, la meilleure solution est de passer par des sites spécialisés (Airbnb, Abritel,…) ou des structures labellisées type Gîtes de France et Clévacances. La plupart ont des services clients bien informés.

2- Menez votre propre enquête

La majorité des sites spécialisés ou d'annonces de particuliers ne vérifient pas l'identité de leurs annonceurs. Avant toute transaction, il convient de s'assurer que le téléphone, l'e-mail et l'inscription sur le registre du tribunal de commerce - pour les professionnels - existent bel et bien. La consultation des forums et des sites de défense de consommateurs peut également vous aider à voir si des arnaques ont déjà été récemment signalées sur la location proposée.

3- Visionnez le bien sur Internet

En demandant à l'annonceur l'adresse précise de la location, vous pourrez alors vérifier l'authenticité de votre villégiature et la fiabilité de l'offre sur Google Maps par exemple. D'autres outils, comme la navigation Street View, vous permettront de visualiser la rue et la proximité de la plage ou d'autres points touristiques (musées, théâtres, restaurants...). N'hésitez pas à réclamer des photos supplémentaires, intérieures et extérieures,

4- Réglez une partie du prix seulement

Pour réserver, il est inutile de verser l'intégralité du prix de location. Le montant des arrhes ou de l’acompte est généralement de l'ordre de 30 % du montant total du séjour. Les paiements par mandat cash ou à l'étranger sont à éviter, surtout si le bien à louer se situe en France.

5- Exigez un contrat

Le contrat de location doit être écrit, rédigé en double exemplaire et signé par les deux parties. Il doit également comporter la mention de l'assurance habitation si elle est prise en charge par le propriétaire. Le descriptif des lieux (surface, nombre de pièces, dépendances, équipements...), les dates de la location et le prix avec ou sans les charges y figurent obligatoirement.

Dès l'arrivée, un état des lieux détaillé et un relevé des compteurs doivent être dressés en présence du bailleur ou de son représentant. Ils permettront d'éviter les litiges lors du départ.

Si le logement présente un défaut empêchant l'usage normal et paisible de la location, la loi prévoit des sanctions pour pratique commerciale trompeuse. Dans ce cas, le locataire a tout intérêt à adresser une lettre recommandée avec avis de réception au propriétaire pour exiger un remboursement ou une baisse du montant de la location de vacances.

À la recherche d'une assurance voyage ?
A lire aussi :
Location de vacances : 5 conseils pour éviter les abus