Siège auto : la réglementation
Conseil
Prévention et sécurité le 07/12/2017 3 minutes de lecture

Siège auto : la réglementation

Vous avez un enfant et vous devez équiper votre voiture d'un siège auto ? Pour tout savoir sur la réglementation du siège auto, suivez nos conseils !

Réglementation siège auto - Quelles sont les normes pour sièges auto ?

Votre bébé a grandi et vous souhaitez désormais installer un siège auto, mais vous ne connaissez pas la réglementation en la matière. Afin de ne pas mettre vos tout-petits en danger et de ne pas risquer une amende, nous vous fournissons toutes les informations dont vous avez besoin quant aux divers modèles de sièges auto ainsi que leur installation au sein du véhicule.

Une réglementation stricte en matière de siège auto

Jusqu’à l’âge de 10 ans, le siège auto de votre enfant doit être fixé à l’arrière de votre véhicule. Si vous étiez dans l’impossibilité d’installer le siège auto à l’arrière de votre voiture, vous pourriez le placer sur le siège avant, dos à la route et uniquement si vous pouvez désactiver l’airbag passager. Si vous ne respectez pas la réglementation en matière de siège auto, vous encourez une amende de 750 euros. Lors de l’achat du siège de votre enfant, vérifiez l’homologation aux normes ECE R44/03, ECE R44/04 ou encore i-Size (UN R129). Il existe différents groupes de sièges auto, de la naissance à 36 kilos, afin que votre enfant soit toujours parfaitement assis et attaché.

Réglementation : jusqu’à quel âge est-il nécessaire d’utiliser un siège-auto ?

Il faut que votre enfant ait au moins 10 ans pour qu’il puisse s’asseoir à l’avant de votre véhicule et qu’il puisse mettre sa ceinture dans des conditions normales (sans que celle-ci soit trop lâche ou qu’elle risque de le blesser). Un enfant de moins de 10 ans peut éventuellement ne plus avoir besoin de siège auto s’il est de taille suffisante pour que la ceinture le protège correctement. Attention, car votre enfant ne doit pas risquer de passer sous la ceinture ou d’être blessé par la sangle lors d’un choc.

 

Un conseil : ne prenez aucun risque en la matière, car même une bonne assurance voiture ne peut pas protéger votre enfant en cas d’accident si celui-ci est mal attaché !

A la recherche d'une assurance auto ?
Demander un devis

Sur le même thème