Voiture VS transports en commun : la battle !
ACTU
Assurance auto
Par AXA, le 25/04/2018 3 minutes de lecture

Voiture VS transports en commun : la battle !

Perturbées par la grève des transports, les routes voient à nouveau s'affronter voitures et transports en commun sur le chemin du travail et des vacances. Faut-il prendre sa paire de clés ou sa paire de jambes ? Pour le savoir, un rapide duel en roue libre.

Infographie voiture vs transports en commun Infographie voiture vs transports en commun

Le prix : avantage transports en commun

Sur le terrain du portefeuille, la voiture occupe de loin la première place du podium avec un coût (en moyenne) 20 fois supérieur à celui des transports publics.(1) La raison : flambée du coût de l’entretien et de la réparation du véhicule (+78% en 40 ans) et de celui du carburant (+60%)(2). Une différence de taille lorsque l'on sait que tout le monde ne roule pas sur l'or.

La liberté : avantage voiture

Où vous voulez, quand vous voulez et avec qui vous voulez. La voiture c'est un peu la promesse des agences de voyage enfin tenue. A l'inverse en transport, vous ne maîtrisez ni totalement vos horaires, ni le trajet et encore moins le choix de vos compagnons de route. L'occasion de faire des rencontres certes, mais pas celle du chauffeur, à qui il est interdit de parler...

L'impact écologique : avantage transports en commun

En France, 82 % des trajets s’effectuent en voiture. La route est ainsi le plus gros émetteur de dioxyde de carbone (80 %) loin devant l’aérien (15 %)(3). Plus nombreuses, les voitures sont plus polluantes que les transports en commun (voire que l'avion sur un trajet de 2km !). A nombre égal de passagers, le TGV se paie même le luxe d'être le transport le plus propre sur les longs trajets. Rien de tel qu'une sortie sur les quais pour profiter de l'air pur. Surtout en cette période où vous risquez d'y patienter assez longtemps.

Le confort : avantage voiture

Un véhicule dans lequel on se sent bien, c'est avant tout un véhicule qui nous ressemble. Et la voiture en est le meilleur exemple. De la couleur au cuir du siège, en passant par la bande son et le nombre de bagages, tout -ou presque- est customisable. Il n'y a plus de 1ère ou de 2ème classe mais simplement LA classe, la vôtre…et il vous en faudra notamment dans les embouteillages. Les automobilistes franciliens ont ainsi passé 90 heures dans les embouteillages en 2016 soit plus de 2 semaines de travail(4).

 

Liberté vs budget, confort vs santé, il existe donc plusieurs paramètres à prendre en compte au moment de vous déplacer afin d’éviter que votre trajet ne devienne une expédition.

Moins de transports, plus de voiture ? Trouvez l'assurance auto qui vous convient le mieux !

Le contenu présent dans cet article présente un caractère informatif. Cette actualité n’engage pas contractuellement AXA qui décline toute responsabilité sur les décisions qui pourraient être prises à partir de ces informations.

Sources

(1) Ademe (Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Énergie) - Optimiser ses déplacements
(2) Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports
(3) Ademe
(4) Etude V-Traffic 2016

A lire aussi :