Retrouvez vos dernières infos assurance et banque

Propriétaire : 5 conseils pour louer votre appartement à un étudiant

Une chambre d'étudiant en location

Fini le temps de la méfiance : la location étudiante est rentable et peut tout à fait se gérer « facilement ». À l’heure de la rentrée étudiante et du bail fraîchement signé, voici quelques bons conseils pour une relation riche et sereine avec votre locataire étudiant !

#1. Aidez-le avec la paperasse

Si certains adultes sont atteints de « phobie administrative », la tâche est encore plus ardue pour des oisillons à peine tombés du nid parental ! Un jeune étudiant ne sait pas toujours comment remplir les formulaires administratifs. Simplifiez ses démarches en l'aidant par exemple avec sa demande d'APL (pour Aide Personnalisée au Logement) : c’est du gagnant-gagnant !

#2. Devenez un proprio branché

Votre digital native de locataire a impérativement besoin d'une connexion internet. C’est souvent plus important pour lui que le chauffage... Hélas, les abonnements de box courent souvent sur 12 mois minimum, et s’en désinscrire peut s’avérer long et pénible. Facilitez-lui la vie en installant vous-même une box dans l'appartement. Vous n'aurez qu'à ajouter le coût de l'abonnement aux charges.

#3. Jouez au guide touristique

Un étudiant qui débarque en ville ne connaît ni les rues, ni les bons plans qui peuvent lui sauver la mise. Si vous connaissez un peu le quartier, une carte dans l'entrée et une petite liste des bonnes adresses l'aideront à s’acclimater plus rapidement ! Et si vous avez des commerçants de confiance (serrurier, garagiste, etc) n’hésitez pas à lui suggérer. 

#4. Bichonnez la location

Mieux vous entretenez votre appartement, mieux il sera entretenu pas les locataires. Un petit coup de pinceau aux périodes de vacances, ou un pommeau de douche remplacé à vos frais ont leur importance : ils motiveront votre locataire à prendre soin de votre appartement. 

#5. Restez en contact

Soyez disponible et à l'écoute : un locataire qui a un problème de clé ou de dégât des eaux sera rassuré de pouvoir compter sur vous. En revanche, n’oubliez pas qu’il est chez lui ! Pas question de passer à l'improviste ou en son absence pour vérifier si le parquet a été rayé ; ce serait une violation de domicile.

Enfin, pour louer en toute tranquillité, n'hésitez pas à conseiller votre locataire étudiant sur le choix de son assurance habitation : comme tout locataire, il a l'obligation d'en prendre une !