ACTU
Assurance habitation
Par AXA,  le 01/01/2019 3 minutes de lecture

En hiver, améliorez votre consommation énergétique à la maison !

Baisser le chauffage, éteindre la lumière, entretenir les appareils électroménagers... Découvrez comment réduire votre consommation énergétique !

#1. À chaque pièce, la bonne température

Le chauffage représente en moyenne 60 % d’une facture d’énergie. Pourtant, dans une maison, la température moyenne recommandée est de 19 °C. Toutefois, elle peut varier en fonction des types de pièces et de l’usage que vous en faites. Dans une chambre à coucher, 17 °C suffisent. Il faut éviter de surchauffer car cela peut être néfaste pour votre cycle de sommeil. Pour la salle de bain, vous pouvez vous autoriser une température de 22 °C ! Afin de faire des économies d’énergie, pensez à baisser le chauffage sans l’éteindre totalement quand vous êtes absent. De cette façon, vous n’aurez pas à pousser la chaudière dans ses retranchements.

Le saviez-vous ? Réduire la température de 1°C, c’est économiser 7 %(1) sur votre prochaine facture.

#2. Un éclairage juste quand il faut

Privilégiez l’usage d’ampoules LED et éteignez la lumière dans les pièces inoccupées. Si possible, optez pour les lampes ou les ampoules munies d’un détecteur de mouvement. Elles s’allument et s’éteignent en fonction de vos allées et venues. Souvent négligé, un nettoyage régulier des ampoules permet aussi d’en accroître l’efficacité.

Le saviez-vous ? Les ampoules LED consomment 10 fois moins d’énergie que des ampoules classiques et peuvent avoir une durée de vie allant jusqu’à 25 ans(2).

#3. Un usage modéré de vos appareils électriques

Il est préférable d’éteindre ou de débrancher complètement les appareils électriques lorsqu’ils ne sont pas utilisés. En veille, ils continuent à consommer de l’énergie inutilement. Pour vous faciliter la tâche, utilisez une multiprise avec interrupteur.

Le saviez-vous ? Eteindre complètement vos appareils vous permet d’économiser jusqu’à 10 %(3) de votre facture annuelle d’électricité.

#4. De l’eau chaude et non brûlante pour le bain

Pour réduire votre facture d’énergie sans perdre en confort, pensez à définir une température entre 50 et 60 °C(4) pour votre eau chaude sanitaire. Equipez vos installations de robinets thermostatiques. Très efficaces pour les économies, ils diminuent également les risques de brûlures. Et bien sûr, privilégiez les douches aux bains.  

Le saviez-vous ? Une douche nécessite en moyenne 40 à 60 litres d’eau alors qu’une baignoire en engloutit de 120 à 200 litres, soit 4 à 5 douches pour un seul bain !

#5. Des réflexes pour un usage optimal des gros électroménagers

Utilisez vos appareils électroménagers de façon optimum. Veillez à ne pas laisser votre réfrigérateur ouvert trop longtemps. De même, il ne faut pas y mettre des aliments encore chauds ou l’installer trop près du mur, au risque d’empêcher l’évacuation de la chaleur. Pour utiliser votre lave-linge ou votre lave-vaisselle, privilégiez les « heures creuses », en général la nuit, et les programmes « éco ». N’oubliez pas d’opter pour de basses températures : 30 °C pour le lave-linge et 50 °C pour le lave-vaisselle. Si vos appareils ne disposent pas d’une fonction « demi-charge », ne les lancez pas avant qu’ils soient tout à fait remplis. Nettoyez régulièrement le filtre de votre lave-vaisselle. Faites sécher votre linge à l’air libre autant que possible ou essorez-le bien avant de le mettre au sèche-linge. 

Le saviez-vous ? Le programme « éco » du lave-vaisselle permet de réduire votre consommation jusqu’à 45 %(5) par rapport à un programme intensif.

#6. Des travaux utiles pour un logement conforme

Il n’est pas rare d’avoir des problèmes d’isolation. Traquez les pertes de chaleur et n’hésitez pas à solliciter les différentes aides proposées par les collectivités locales, l’Anah (Agence nationale de l'habitat)(6) ou encore par l’Etat, pour améliorer la performance énergétique de votre logement. Au moins une fois par an, réalisez l’entretien de votre chaudière et enfin, n’attendez pas pour effectuer les petits travaux de plomberie. Autres astuces : en hiver, ne laissez pas les fenêtres ouvertes trop longtemps et utilisez des boudins de porte. Pour votre consommation d’eau, isolez votre chauffe-eau et vos tuyaux afin d’obtenir de l’eau chaude plus rapidement. 

Le saviez-vous ? Un toit mal isolé peut laisser passer jusqu’à 30 % de la chaleur de l’habitat, les murs environ 20 %.

Et si vous optimisiez aussi le prix de votre assurance habitation ? 

Le contenu présent dans cet article présente un caractère informatif. Cette actualité n’engage pas contractuellement AXA qui décline toute responsabilité sur les décisions qui pourraient être prises à partir de ces informations.

En hiver, améliorez votre consommation énergétique à la maison !