Conseil
Mieux vivre avec le handicap
le 21/01/2022 4 minutes de lecture

L’accessibilité des handicapés au quotidien

L’accessibilité aux personnes handicapées des lieux publics et privés est un enjeu majeur. Et un combat quotidien pour les personnes concernées, quel que soit leur problème de santé. Sur quels dispositifs peuvent-elles compter ?

La notion d’accessibilité

L’accessibilité est le fait de permettre aux personnes handicapées d’accéder aux locaux et aux équipements, de circuler facilement, de se repérer et de communiquer.

Elle concerne l’intérieur comme l’extérieur : places de stationnement, largeur des portes, rampes d’accès, ascenseurs, sanitaires, etc.

L’accessibilité aux handicapés dans les lieux publics

La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, a fixé certaines normes pour l’accès des handicapés dans les bâtiments publics. L'ambition était d'appliquer totalement cette loi au bout de 10 ans. Pourtant, en 2021, de nombreux bâtiments publics sont encore inaccesibles aux personnes à mobilité réduite.

Dans un sondage de l'iFop en partenariat avec l'Association des Paralysés de France, paru en 2020, 9 personnes sur 10 éprouvent encore des difficultés d'accessibilité lors de leurs déplacements (ex : liées aux bagages, poussettes, béquilles, cannes, etc.). 74 % des personnes à mobilité réduite avouent être insatisfaits de l'accessibilité de la voirie. La moitié des sondés confirment aussi qu'il est difficile d'accéder aux commerces (cafés, restaurants, etc.).

L’accessibilité dans la maison

Afin de faciliter votre quotidien, vous pouvez envisager des travaux d’adaptation de votre logement (rampes d’accès, portes...) ou l’installation d’équipements spécifiques (barres d’appui dans la baignoire, élévateurs...).

  • Il existe un certain nombre d’aides financières et de prêts pour vous aider à financer ces travaux d’aménagement. Renseignez-vous auprès de l’agence nationale de l’habitat (Anah).
  • Si vous effectuez des dépenses d’installation ou de remplacement d’équipements conçus pour les personnes handicapées, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt sur le revenu.
    Cet avantage fiscal valable jusqu’au 31 décembre 2023 dans les résidences principales concerne par exemple les équipements :
    - sanitaires (baignoires à portes, sièges de douches, WC pour personnes handicapées) ;
    - de sécurité et d’accessibilité (mains courantes, barres de maintien ou d’appui, systèmes de commande...).
Conseil d’expert
Sous certaines conditions, vous pouvez bénéficier de la PCH (Prestation de compensation du handicap). Elle est versée par le conseil général et permet notamment de financer en partie l’aménagement de votre logement. Déposez une demande à la MDPH de votre lieu de résidence.
Katia Dang
Juriste Conseil chez AXA protection juridique
Besoin d'une assurance spécifique adaptée à votre mode de vie ? Découvrez nos complémentaires santé

Sur le même thème

L’accessibilité des handicapés au quotidien