Dépendance : comment y faire face financièrement ?
Conseil
S'informer sur la prévoyance et la dépendance
le 20/09/2018 3 minutes de lecture

Dépendance : comment y faire face financièrement ?

Se prémunir contre la dépendance, la sienne ou celle d’un proche, est devenu l’une des principales inquiétudes des Français. D’autant qu’une perte d’autonomie peut peser lourd dans le budget d’un retraité. Alors que beaucoup de Français l’ignorent, il existe pourtant des solutions et des assurances pour vous aider à faire face à la dépendance.

La perte d’autonomie est aujourd’hui la deuxième préoccupation des Français en matière de Santé après les maladies graves(1). Ces chiffres montrent à quel point la dépendance est une préoccupation majeure des Français. 

Déjà 1,4 million de personnes dépendantes

Mais la dépendance, c’est quoi au juste ? Axa définit la dépendance comme « le besoin d’aide pour l’accomplissement de certains actes essentiels de la vie quotidienne (passer d’une position à une autre, se déplacer à l’intérieur 
, se laver, s’habiller, se nourrir) 
». Plus on vit longtemps, plus la probabilité de devenir un jour dépendant s’accroît. 

Aujourd’hui 1,4 million(2) de personnes sont considérées comme dépendantes en France. Et les projections ne sont pas optimistes : le chiffre risque de doubler d’ici 2040(3).

Et 11 millions d’aidants aux  côtés des personnes dépendantes(4)

Le problème de la dépendance, et de son impact sur la vie des Français, doit aussi intégrer les aidants, ceux qui s’occupent des personnes en perte d’autonomie.

S’occuper d’une personne en perte d’autonomie est une charge lourde. Cela demande un véritable investissement physique, psychique et affectif pour l’aidant. Et cela représente beaucoup de temps : 5 h 30 en moyenne par jour(5), selon le niveau de dépendance.

Anticiper sa future perte d’autonomie et les frais associés

Il est important de s’y préparer le plus tôt possible, dès 50 ans, et d’anticiper le risque, notamment sur le plan financier. 

Lorsqu’il n’est plus possible pour une personne de rester à son domicile, et que le placement en établissement spécialisé devient indispensable, encore faut-il avoir les ressources financières nécessaires pour le faire. Par exemple, le tarif pour une place en Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EPHAD) est en moyenne de 2892 euros mensuels(6).

Ces coûts élevés, tout le monde n’a pas la possibilité de les payer. Une personne touchant une retraite insuffisante pour couvrir ses soins, pourra éventuellement puiser dans ses économies. Mais à terme, c’est tout ou partie de son patrimoine qu’elle va dépenser, et qu’elle ne pourra transmettre à ses héritiers.

Une personne dépendante peut aussi se faire aider par sa famille. Mais financièrement c’est une charge lourde pour cette dernière. Surtout quand il s’agit d’une famille qui doit déjà aider ses enfants. 

Entour’Age : l’assurance dépendance pour protéger personnes dépendantes et aidants(7)

Face à cette réalité, AXA vous propose la solution d’assurance Entour’Age, prévoyant, pour vous et votre proche, un accompagnement financier et humain.

A la recherche d'une assurance dépendance ?

(1) Etude Value For Money – IPSOS/AXA – 2018
(2) CNSA, 2016
(3) CNSA, 2015
(4) Le portail de la Silver Economie, 2015
(5) Journal «  C’est arrivé » - Axa, 2014
(6) Enquête de coûts en EHPAD – données 2012. Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) et la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) – avril 2014
(7) Dans les limites et conditions mentionnées dans la notice d’information

Sur le même thème