Conseil
S'informer sur la prévoyance et la dépendance
le 21/01/2022 3 minutes de lecture

Versement santé : un atout pour vous soigner

Le versement santé est entré en vigueur en 2016. Ce dispositif a été mis en place en entreprise afin d’accompagner les salariés pour le financement d’une complémentaire santé individuelle. Le versement santé permet alors de ne pas adhérer à la complémentaire santé de l’entreprise, et ce, lorsque le salarié est en situation de précarité.

#1. Comment bénéficier du versement santé ?

Le versement santé a été mis en place afin d’accompagner certains salariés embauchés sur un contrat court ou à temps partiel. Si la couverture santé d’un salarié est inférieure à trois mois, un employeur est tenu de proposer un chèque santé pour les contrats CDD. Le salarié doit impérativement disposer d’une couverture santé individuelle responsable afin de bénéficier du versement santé. S'il bénéficie de la Complémentaire santé solidaire, l’employeur est dispensé de devoir proposer un versement santé.

#2. Demande et réception du versement santé

C’est au salarié remplissant les conditions d’attribution d’effectuer la demande auprès de leur employeur afin de bénéficier du versement santé et d’être dispensé de complémentaire d’entreprise. Le versement est effectué par l’employeur et il apparaît sur le bulletin de paie.

Un conseil : renseignez-vous auprès de votre employeur si vous pensez pouvoir bénéficier du versement santé. Celui-ci vous aidera à financer votre complémentaire santé. Vous pourrez ainsi être mieux remboursé lors de soins courants, mais aussi dans le cadre d’une hospitalisation ou de soins dentaires, par exemple.

A la recherche d’une complémentaire santé ?

Sur le même thème

Versement santé : un atout pour vous soigner