Français : l'espérance de vie s'améliore, et la santé ?
ACTU
Complémentaire santé
Par AXA,  le 07/12/2016 3 minutes de lecture

Français : l'espérance de vie s'améliore, et la santé ?

Les Français font partie des Européens affichant la plus longue espérance de vie. Mais leur santé n’est pas forcément excellente pour autant. Pour l’améliorer, le pays doit consacrer davantage d’argent à la prévention… auprès des plus jeunes.

Les Européens vivent de plus en plus longtemps confirme le rapport « Panorama de la santé 2016 » publié, conjointement, par l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Économique) et la Commission européenne. L’espérance de vie moyenne culmine, en moyenne, à 80,9 ans, dans les pays membres de l’UE. 

Une belle longévité, mais des décès évitables

Les Français se hissent d’ailleurs sur le podium européen, derrière l’Espagne et l’Italie, avec une espérance de vie de 82,8 ans, une moyenne largement tirée vers le haut par les femmes qui vivent 86 ans en moyenne contre 79,5 pour les hommes.

Mais si la durée de vie s’allonge, cela ne s’accompagne pas forcément d’une bonne santé. De nombreux décès - 1 million par an, selon le rapport - sont liés à des maladies liées à la consommation de tabac, d’alcool ou à l’obésité. Une mortalité due à des comportements addictifs évitables.

« Français, encore un effort ! »

En matière d’obésité, les Français s’en sortent plutôt mieux que nombre de leurs voisins. En revanche, le pays est à la traîne en ce qui concerne la consommation de tabac et d’alcool. Le rapport indique, notamment, que les Français consomment en moyenne 11,5 litres d’alcool pur par an, contre 10 en Europe. 20 % des adolescents de 15 ans fument régulièrement contre 14 % pour la moyenne européenne.

Les jeunes de l’Hexagone sont également en bas de classement de la pratique sportive. Pour réduire ces mauvaises habitudes qui ne sont pas sans conséquence sur l’organisme, la France est invitée à davantage investir dans la prévention. Elle lui consacre 1,9 % de ses dépenses de santé alors que la moyenne européenne se situe à 3 %... Français, encore un effort !

Et pour que les difficultés financières ne s’ajoutent pas à celles de santé, pensez à choisir une bonne complémentaire santé pour être mieux remboursé dans vos dépenses de santé !

Prenez soin de vous, AXA couvre vos dépenses de santé !

Le contenu présent dans cet article présente un caractère informatif. Cette actualité n’engage pas contractuellement AXA qui décline toute responsabilité sur les décisions qui pourraient être prises à partir de ces informations.