ACTU
Compte bancaire
Par AXA,  le 10/04/2018 2 minutes de lecture

Va-t-on vers la disparition du cash ?

Avec le développement du paiement mobile, le cash est appelé à disparaître des poches et des porte-monnaie. C’est déjà le cas en Suède.

Pour payer leurs courses, prendre le métro ou régler l’addition au restaurant, les suédois utilisent désormais leur carte bancaire ou une application de paiement en temps réel, Swish, développée par les banques du Royaume. Elle aurait déjà séduit 60% de la population.

Plus besoin d’avoir de l’argent dans la poche. Quel que soit l’achat, et quel que soit son montant. Certains commerces vont même jusqu’à refuser les billets et les pièces.

Une totale confiance dans le système

La part des paiements en argent liquide dans le commerce est ainsi passée de 40% en 2010 à 15% en 2016. En valeur, elle est estimée à seulement 1,4% du montant total (contre 28% en France).

Cet engouement des suédois pour l’argent dématérialisé tient à leur appétence pour les nouvelles technologies et en leur confiance dans le système bancaire.

Il a également été encouragé par les banques pour des motifs de sécurité - fini les braquages - et de réduction des coûts, mais aussi par l’Etat, à des fins de contrôle de la fraude fiscale.  

Des inconvénients tout de même

Cette disparition annoncée de l’argent liquide suscite néanmoins des inquiétudes. Certaines catégories (estimées à un dixième de la population) n’ont pas forcément accès au paiement digital faute d’éducation ou de moyens.

Cela bouscule en outre les habitudes de paiements de certaines personnes âgées. D’aucuns craignent également une possible atteinte à la vie privée puisque tous les achats sont traçables et consignés. A titre de comparaison, les Allemands se situent à des années lumières : ils sont viscéralement attachés au billet de 500 euros.  

Intéressé par un compte bancaire ?
Va-t-on vers la disparition du cash ?