AXA lance l’opération #CaComptePourMoi !
ACTU
Assurance habitation
Par AXA,  le 28/06/2017 3 minutes de lecture

AXA lance l’opération #CaComptePourMoi !

« A quel montant souhaitez vous assurer votre capital immobilier ? » Une question à laquelle beaucoup sèchent ! Pourtant la valeur de vos biens est déterminante pour établir le prix de votre assurance habitation...

Partant de ce constat, AXA a décidé d’agir. En vous sensibilisant sur l’importance de connaître la valeur de vos biens mobiliers. Et en vous aidant à correctement les évaluer ! 

#CaComptePourMoi : parlons de vos objets préférés !

Si la plupart des gens ont du mal à estimer la valeur des biens dans leur logement, certains font exception : les collectionneurs ! Du fait de leur passion, ils ont en général une idée très précise des objets qui les entourent, et de leur valeur.

 

Nous sommes donc allés à la rencontre de plusieurs passionnés. Amateurs de montres, chapeaux, vélos ou baskets, ils nous parlent de leur collection, de ses origines, et de la façon dont ils en prennent soin.

 

Découvrez les portraits de Georgiana, Amel, Julien et Luis ! Et leur réponse à l’épineuse question « Quel est votre objet préféré ?». Une question forcément difficile pour un collectionneur !

Retrouvez et commentez ces portraits sur notre page Facebook !

Et vous, qu’est-ce qui compte pour vous ?

A l’image de ces collectionneurs, l’opération #CaComptePourMoi vous invite à dévoiler les objets qui vous tiennent à cœur ! Utilisez le hashtag #CaComptePourMoi sur les réseaux sociaux pour partager vos photos.

 

Mais quels que soient les objets qui comptent pour vous, pensez à bien estimer le montant global de vos biens. Car ce qui compte pour AXA, c’est que tous vos biens soient couverts par votre assurance habitation en cas de sinistre à votre domicile !

Pourquoi est-il important de correctement évaluer la valeur de vos biens ?

  1. La valeur de vos biens impacte le prix de votre assurance ! Et les plafonds de garantie sont eux aussi fixés sur le montant que vous déclarez à l’assureur. Autrement dit, bien évaluer votre mobilier : c’est la garantie de payer votre assurance au prix juste !
  2. Si vous surestimez vos biens, votre assurance habitation coûtera plus cher. Et dans tous les cas, votre assureur ne vous indemnisera qu’à hauteur des biens que vous possédez réellement.
  3. Si vous sous-estimez la valeur de vos biens, par erreur ou par méconnaissance de leur valeur, en cas de sinistre vous ne serez indemnisé au maximum qu’à hauteur du montant déclaré.
Exemple d'indemnisation
  • Vous déclarez 25 000 euros de biens à votre assureur.
  • Suite à un incendie, vous perdez l’ensemble de vos biens.
  • Selon les conditions de votre contrat, vous touchez jusqu’à 25 000 euros d’indemnisation pour ces biens.

Mais si la valeur réelle de votre mobilier était de 40 000 euros, cela signifie que vous devrez racheter vous-même une partie des biens perdus (pour 15 000 euros).

Comment estimer vos biens ?

L’exercice n’est pas facile, alors voici quelques conseils !

 

 1. Prenez en compte tous les objets qui vous appartiennent. Par exemple tous les objets que vous prendriez avec vous en cas de déménagement.

 

 2. Pour ne rien oublier, faites un inventaire pièce par pièce, sans omettre les éventuelles dépendances (grenier, cave, garage).

 

 3. Pour chaque pièce, indiquez ce que vous possédez par catégorie : Meubles / Contenu des meubles / Eléments de décoration / Equipements électriques / Objets de valeur. 

Qu'est-ce qu'un objet de valeur ?

Chaque assureur a sa propre définition d’un  objet de valeur. On retrouve en général dans cette catégorie : montres, bijoux, sculptures, collections... qui ont un minimum de valeur.
La valeur globale de ces objets est en général à déclarer dans une sous-catégorie « capital objets de valeur ». Ce dernier est souvent limité à un pourcentage du capital total déclaré.

Attention : TV, hifi, tablettes, etc. ne sont pas considérés comme des objets de valeur.

4. Estimez le prix d’achat de tous vos objets, sans appliquer de décote pour la vétusté. En effet, si demain vos biens sont victimes d’un sinistre, ils devront être remplacés à valeur de rééquipement à neuf si votre contrat d’assurance l

prévoit (en option généralement).


 5. Attention : une valeur sentimentale ne vaut pas une valeur financière !

Au terme de cet inventaire, vous obtenez un montant. Il correspond à l’ensemble des biens qui comptent pour vous, mais aussi des objets nécessaires pour vivre. Des objets parfois sans valeur individuelle, mais qui cumulés font une somme ! C’est ce montant qu’il faut déclarer à votre assureur.

Et pour les collectionneurs ?

Chaussures, timbres, vins, montres, livres anciens, instruments de musique, objets divers… quel que soit votre « dada », si votre collection est importante, demandez l’avis d’un professionnel (bijoutier, antiquaire, libraire, etc.) pour en estimer la valeur. Et demandez conseil à votre assureur pour protéger votre collection

Comment prouver que vous possédez ces biens ?

Si malheureusement votre logement est victime d’un sinistre, vous devrez alors prouver l’existence de vos biens à votre assureur.

 

  1. Scannez ou photographiez les tickets de caisse ou tout ce qui permet de prouver l’existence de l’objet (facture d’entretien ou réparation d’une montre, certificat d’authenticité). Une copie numérique est préférable car l’encre peut s’effacer avec le temps.

  2. Archivez les preuves d’achat ou de propriété dans un coffre-fort, électronique par exemple. N’hésitez pas à faire plusieurs sauvegardes.

  3. Prenez des photos en situation dans votre logement, ou sur vous (par exemple un bijou porté). Il est important que ces photos soient précises (pour un bijou en or, faites apparaître sur la photo le poinçon ou la marque de l’objet). En effet, si les photos aident à prouver l’existence d’un objet, elles ne suffisent pas toujours à juger de sa valeur (un bijou doré sur une photo n’est pas forcément un bijou en or).
Vous cherchez une assurance habitation ?