Epargnez pour vos enfants

Epargnez pour vos enfants

Vous souhaitez mettre de l’argent de côté pour vos enfants. Quel support d’épargne choisir ?

Conseils de Fabrice Vinet, responsable marketing épargne et retraite chez AXA.

Que conseillez-vous comme première formule d’épargne pour des enfants ?

Fabrice Vinet : pour constituer une première épargne à votre enfant, optez pour un livret A ou un livret Jeune. Ce sera le point de départ de sa cagnotte.

Leur rémunération est exonérée d’impôt et de prélèvements sociaux et surtout, le capital reste disponible. Ce sont aussi des outils utiles pour l’éducation financière de vos enfants.

Et pour préparer un projet à plus long terme ? 

L’assurance vie est un excellent moyen pour épargner dans la durée. Par exemple, aider votre enfant à bien démarrer dans la vie active ou à disposer d’un apport au moment d’acheter son premier appartement.
Au sein d’un contrat d’assurance vie, vous pouvez choisir la sécurité avec le support en euros, mais aussi diversifier une partie de votre épargne en investissant sur des supports en unités de compte (1), en fonction de votre profil d’épargnant et de votre horizon de placement. 

Il est important d’ouvrir un contrat d’assurance vie pour prendre date fiscalement.

L’épargne est-elle bloquée sur un contrat d’assurance vie ?

L’épargne reste disponible et vous pouvez en disposer, si nécessaire en effectuant des « rachats », sous réserve de l’accord du bénéficiaire acceptant.

Attention, un rachat total met fin au contrat. C’est pourquoi il vaut mieux procéder à un rachat partiel qui permet de conserver le bénéfice de l’antériorité fiscale.
Les rachats intervenant après 8 ans permettent de bénéficier pleinement d’une fiscalité favorable : 7,5 % sur les produits (intérêts et plus-values).

Et en matière de transmission ?

Vous pouvez bien entendu souscrire un contrat d’assurance vie à votre nom, en désignant vos enfants bénéficiaires en cas de décès. Sur le plan fiscal le capital qui leur sera transmis bénéficie également d’une fiscalité favorable.
Pour des parents, cette solution offre une vraie sécurité pour transmettre un capital qu’ils ont mis du temps à constituer !
Vous pouvez également ouvrir un contrat d’assurance vie au nom de chacun de vos enfants, même s’ils sont mineurs. Plus tard, ils pourront librement profiter de l’épargne accumulée.
De plus, vous pourrez maîtriser l’utilisation de ces sommes en alliant les avantages de la donation avec ceux de l’assurance vie, par le biais de clauses spécifiques et d’un « pacte adjoint ».
Les packs donation/assurance vie offrent à cet effet une solution clé en main. Pensez-y !

Estimez dès aujourd'hui vos économies d'impôts de l'année prochaine !

Partager cet article: 

  • Mentions légales