Quelques idées de placement pour vos enfants
Conseil
Épargne & retraite
le 16/05/2017 3 minutes de lecture

Quelques idées de placement pour vos enfants

Vous souhaitez épargner dès maintenant pour aider vos enfants plus tard. Vous avez le choix entre plusieurs types de placements.

Mettre de l’argent de côté

Pour épargner simplement et sans contrainte, ouvrez des livrets à vos enfants : Livret A, Livret de Développement Durable (LDD), Livret Jeune. La rémunération des livrets est totalement exonérée d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux. Nul besoin de placer beaucoup d’argent, une petite somme suffit pour ouvrir un livret. Ensuite, vous pouvez effectuer des versements ponctuels ou des virements permanents. Votre enfant peut aussi y placer ses économies. Cet argent ne court aucun risque et peut être récupéré à tout moment en cas de besoin.

Conseil d’expert
Sauf cas particuliers, vous pouvez disposer librement des sommes versées sur le livret d’épargne de votre enfant, jusqu’à ses 16 ans.
Katia Dang
Juriste Conseil chez AXA protection juridique

Constituer une épargne à long terme

Pour placer de de l’argent pour votre enfant de façon progressive vous pouvez aussi opter pour le Plan d’épargne logement (PEL).

C’est un placement financier sûr et garanti, dont le taux est actuellement de 1% bruts annuels(1) (hors prime d’État). Il n’est pas nécessaire d’avoir un projet immobilier : vous pouvez ouvrir un PEL à votre enfant dès aujourd’hui afin qu’il dispose d’une somme conséquente à sa majorité. Il pourra l’utiliser pour financer ses études, un voyage à l’étranger ou une voiture.

Pensez aussi à lui ouvrir suffisamment tôt un contrat d’assurance vie. Vous effectuez ensuite des versements. Plus tard, il profitera de l’épargne accumulée et bénéficiera pleinement de la fiscalité favorable de l'assurance vie dès les 8 ans du contrat.

Transmettre un capital à un enfant 

L'assurance vie est un bon outil de transmission du patrimoine. Désignez vos enfants dans la clause bénéficiaire : les sommes épargnées ainsi que les produits leur seront versés en cas de décès (2). Vous épargnez à votre rythme et pouvez souscrire autant de contrats que vous le souhaitez !

Ouvrir un livret d'épargne pour vos enfants ?
(1) Les intérêts des PEL soumis aux prélèvements sociaux. Ils sont également imposés à l’impôt sur le revenu à l’exception des plans ouverts avant le 1er janvier 2018 pendant les 12 premières années.
Taux annuel brut en vigueur pour les PEL ouverts à compter du 1er août 2016 susceptible de modification par l'Etat.
 
(2) Les sommes épargnées ainsi que les produits (intérêts et plus-values) seront versés en cas de décès : les montants investis sur les supports en unités de compte ne sont pas garantis par l’assureur, qui ne s’engage que sur le nombre d’unités de compte, mais sont sujets à des fluctuations à la hausse ou à la baisse dépendant en particulier de l’évolution des marchés financiers.

Sur le même thème