Médicaments : comment êtes-vous remboursé ?
Conseil
Comprendre le remboursement de vos frais de santé
le 07/03/2018 4 minutes de lecture

Médicaments : comment êtes-vous remboursé ?

Vous devez suivre un traitement. Vos médicaments sont-ils remboursés par l’Assurance maladie et à quel taux ? Quel complément attendre de votre complémentaire ? Le point sur le calcul du remboursement de vos médicaments.

#1. Le remboursement de la Sécurité sociale

Vos médicaments sont remboursés par l’Assurance maladie si :

  • vous avez une prescription médicale d’un médecin (ou un chirurgien-dentiste, une sage-femme, un directeur de laboratoire), qui mentionne la posologie et la durée du traitement ;
  • le médicament est inscrit sur la « liste des médicaments remboursables aux assurés sociaux » (définie par arrêté ministériel).

Ensuite, le calcul du remboursement de vos médicaments s’effectue à des taux différents en fonction du « service médical rendu ». Ce critère regroupe plusieurs aspects, principalement :

  • efficacité et effets indésirables,
  • place dans la stratégie thérapeutique,
  • intérêt pour la santé publique.

Service médical rendu (SMR)

Taux de remboursement

Montant à votre charge avant remboursement par votre complémentaire pour un médicament à 10 €

Important (médicament irremplaçable et coûteux)

100 %

-

Majeur ou important

65 %

3,50 € + 0,50 €* = 4 €

Modéré (+ médicaments homéopathiques et certaines préparations magistrales)

30 %

7 € + 0,50 €* = 7,50 €

Faible

15 %

8,50 € + 0,50 €* = 9 €

*A noter : il reste toujours un montant de 0,50 € à régler sur une boite de médicaments (maximum 50 € par an et par assuré). Cette franchise ne s’applique toutefois pas pour les médicaments prescrits au cours d’une hospitalisation ou en cas d’affection de longue durée.

Bon à savoir

Qu’il s’agisse de médicaments génériques ou de marque, la base de remboursement est le même. Si vous optez pour un médicament générique, le montant à votre charge avant remboursement par votre complémentaire sera toujours moins élevé que si vous faites le choix d’un médicament de marque. Vous serez toujours mieux remboursé si vous optez pour un médicament générique.

#2. Le remboursement de la complémentaire santé

En fonction des traitements, certains médicaments ne sont donc pas toujours entièrement remboursés par l’Assurance maladie. Mais la complémentaire santé peut prendre en charge le reste.

  • En fonction de votre traitement, pensez à vérifier le taux de remboursement de votre complémentaire santé pour chacun de vos médicaments (en fonction du niveau de service médical rendu). En effet, certaines complémentaires santé ne prennent pas en charge les médicaments à SMR « faible » (voir tableau ci-dessus). Vous ne recevrez donc aucun complément pour ce médicament, déjà mal remboursé par l’Assurance maladie.
  • A l’inverse, certaines complémentaires indemnisent même certains médicaments non remboursés par l’Assurance maladie (habituellement après prescription et dans la limite d'un plafond).
  • Enfin, sachez que de nombreuses complémentaires santé proposent le tiers payant : il vous faudra juste sortir votre carte de tiers payant à la pharmacie et vous n’aurez rien à avancer !
A la recherche d’une complémentaire santé ?

Sur le même thème